Mondiaux de natation : Katie Ledecky dans l'histoire

  • A
  • A
Mondiaux de natation : Katie Ledecky dans l'histoire
Katie Ledecky n'en finit plus de gagner aux Mondiaux de natation. @ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

L'Américaine a décroché une douzième médaille d'or de championne du monde, mardi à Budapest, devenant la nageuse la plus titrée de l'histoire de la compétition. 

L'Américaine Katie Ledecky est devenue la nageuse la plus titrée des Championnats du monde en remportant son douzième titre, mardi à Budapest, en finale du 1500 m. Il s'agit de son troisième titre de rang sur la distance après ceux de Barcelone 2013 et Kazan 2015 et son troisième de l'édition 2017 après le 400 m nage libre et le 4x100 m nage libre. A seulement 20 ans.

Comme prévu, Ledecky s'est promené sur 1500 m et a confirmé sa domination sans partage, terminant en 15 min 31 sec 82 à plus de vingt secondes de ses plus proches poursuivantes, l'Espagnole Mirela Belmonte et l'Italienne Simona Quadarella. L'Américaine vise un sextuplé en Hongrie et à d'ores et déjà accompli la moitié du chemin, laissant ses adversaires avec des miettes.

Peaty, premier nageur sous les 26 secondes en 100 m brasse. Trois nouveaux records du monde ont également été battu ce mardi : celui du 100 dos, par la Canadienne Kylie Masse (58.10), celui du 100 m brasse par l'Américaine Lilly King (1:04.13) et celui du 50 m brasse par le Britannique Adam Peaty (25.95).

La performance est d'autant plus forte pour Peaty qu'il avait amélioré la marque en série (26.10) avant de récidiver en demi-finales pour devenir le premier homme sous la barre mythique des 26 secondes.
Déjà vainqueur du 100 m brasse, il pourra tenter le doublé mercredi pour la grande finale.