Mondiaux d'athlétisme : Renaud Lavillenie 3ème à la perche, Kendricks sacré

  • A
  • A
Mondiaux d'athlétisme : Renaud Lavillenie 3ème à la perche, Kendricks sacré
Renaud Lavillenie a décroché sa cinquième médaille mondial. @ Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

Renaud Lavillenie a décroché la médaille de bronze du concours de saut à la perche des Mondiaux de Londres. C'est l'Américain Sam Kendricks qui remporte la médaille d'or.

Renaud Lavillenie a terminé sur la troisième marche du podium du concours de saut à la perche lors des Championnats du monde d'athlétisme à Londres, mardi soir. Il est devancé par le vainqueur, l'Américain Sam Kendricks, et le Polonais Piotr Lisek, qui s'octroie la médaille d'argent.  

"Une soirée comme ça, on aurait tort de ne pas en profiter. Il fallait répondre présent le jour J, je l'ai fait mais, malheureusement, il n'y a qu'une personne qui repart avec l'or, c'est comme ça", a réagi le Français, interrogé sur France Télévisions après le concours. 

Kendricks était trop fort. Sam Kendricks était effectivement plus fort. L'Américain, impressionnant, a effacé une barre à 5,95 mètres lors de son dernier essai tandis que Lisek et Lavillenie n'ont pas réussi à aller plus haut que 5,89 mètres.

L'avantage est revenu au Polonais, qui a franchi cette barre lors de son premier essai, contrairement au Français qui n'a réussi à le faire que lors de son deuxième essai.

Cinquième podium mondial pour Lavillenie. Lavillenie monte tout de même sur son cinquième podium mondial en cinq éditions, mais n'a toujours pas décroché l'or mondial. Il rejoint malgré tout le clan des Français les plus médaillés de l'athlétisme tricolore, avec une médaille d'argent et quatre médailles de bronze.

"Je préfère faire quatre (cinq, ndlr) médailles aux Mondiaux qu'une seule médaille d'or. Mais je ne désespère pas de l'avoir, maintenant il faut recommencer à se préparer pour 2019", a voulu positiver Lavillenie. Rendez-vous est pris dans deux ans pour, enfin, peut-être, briser la malédiction des Mondiaux.