Mondiaux d’athlétisme : l’hallucinante interview de Pierre-Ambroise Bosse au micro de France 2

  • A
  • A
Mondiaux d’athlétisme : l’hallucinante interview de Pierre-Ambroise Bosse au micro de France 2
Pierre-Ambroise Bosse a fait le show après son sacre mondial sur 800 m.@ Ben STANSALL / AFP
Partagez sur :

Le Français, sacré champion du monde du 800 m, a donné une interview d’anthologie peu après son incroyable performance. 

VIDEO

Pierre-Ambroise Bosse est un extra-terrestre dans le monde du sport français. L’athlète, aussi connu pour son talent que pour son caractère déjanté, a donné une interview totalement hallucinante à France 2, quelques instants après sa formidable médaille d’or du 800 m, mardi soir, aux Mondiaux de Londres. "Effectivement Nelson, quelle course d’anthologie", a débuté "PAB" en imitant le journaliste Nelson Monfort, avant de poursuivre, inarrêtable, sur sa lancée.

Une histoire de bouteille. Après avoir analysé sa course, le tout frais champion du monde a poursuivi avec un drôle de monologue. "Vous savez à quoi je pense en ce moment même ? Je pense à un truc qui n’a rien à voir avec la course. Hier soir (Lundi soir), il était à peu près minuit, j’avais une bouteille en main et j’étais au téléphone avec un ami", raconte-t-il.

"Je jette cette bouteille sur le lit, et quand je raccroche au bout de 20 minutes, cette bouteille s’était vidée sur mon lit. J’ai séché le lit avec le sèche-cheveux, et je me disais ‘pourquoi pas moi ?’ en pensant à la course. Il n’y a que moi pour mouiller mes draps, sans fille (sic), la veille d’une finale mondiale", conclut-il, avec son style bien à lui.

L’interview en vidéo :

Son chat et Lavillenie. Bosse, qui voue une véritable passion pour son chat, a ensuite été questionné sur son animal de compagnie. "Je m’attendais à cette question. On l’embrasse mon petit ‘Rab's’, ça veut dire rien à branler au pluriel. Il doit être à la maison en train de faire ses griffes", a précisé le Français.

Avant de terminer, en apothéose, alors que Renaud Lavillenie, en bronze au saut à la perche, était à côté de lui. "Il y a Renaud (Lavillenie) qui me fait du pied, je suis soudainement très excité, je vais quitter le plateau immédiatement." Oui, Pierre-Ambroise Bosse est vraiment un athlète à part.