Mondiaux d’athlétisme : "il n’y a pas lieu de s’alarmer pour Renaud Lavillenie"

  • A
  • A
Mondiaux d’athlétisme : "il n’y a pas lieu de s’alarmer pour Renaud Lavillenie"
@ THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Partagez sur :

Pour Jean-Claude Perrin, le perchiste français a encore le temps de se refaire la cerise avant le début de la compétition, prévu le 5 août.

Renaud Lavillenie, champion de France à Marseille, est retombé dans ses travers lors du meeting de Monaco. En échouant à 5m82, le recordman du monde s'est classé seulement cinquième du concours. Une contre-performance qui fait place aux doutes avant le début des championnats du monde d'athlétisme le 5 août, à Londres.

"Je pense qu’il retrouvera sa course et son angle d’attaque au décollage". Mais Jean-Claude Perrin, notre consultant, ne s'inquiète pas davantage sur les performances de Renaud Lavillenie. Un peu de repos et il sera d'attaque pour décrocher la médaille d'or : "il n’y a pas lieu de s’alarmer, comme cela a été écrit. Actuellement, il n’est pas dans une bonne passe, il n’est pas très frais, mais il a du temps pour se reposer, pour être calme, bien préparer son concours. Je pense qu’il retrouvera sa course et son angle d’attaque au décollage".