Mondiaux d'athlétisme : Bosse et Tavernier continuent

  • A
  • A
Mondiaux d'athlétisme : Bosse et Tavernier continuent
Le Français Pierre-Ambroise Bosse s'est qualifié pour les demi-finales du 800 m. @ KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

Alexandra Tavernier sera bien en finale du lancer du marteau. Pierre-Ambroise Bosse, lui, sera en demies du 800 m. 

Alexandra Tavernier (marteau) et Pierre-Ambroise Bosse (800 m) ont passé avec succès samedi, à Londres, les qualifications des Mondiaux.

Tavernier en finale. L'Annécienne n'est restée dans le cercle, sous la pluie, que le temps d'un premier jet à 72,69 m, son meilleur depuis deux ans. Suffisant pour se qualifier pour la finale du lancer du marteau qui aura lieu lundi. Âgée de 23 ans, Tavernier avait traversé une "saison cauchemardesque" en 2016, après sa médaille de bronze aux Mondiaux 2015 à Pékin. "Je suis ravie. J'ai encore beaucoup de marge", s'est-elle félicitée.

Bosse en demi-finale. Au pied du podium aux Jeux de Rio, Bosse a dû composer ces derniers mois avec de nombreux problèmes physiques, mais a bien géré une série relevée, avec la présence du Botswanien Nigel Amos et du Polonais Adam Kszczot. En 1 min 47 sec 25/100es, le Français s'est intercalé entre ses deux opposants. "J'étais un peu nerveux avant le départ. J'avais le choix entre Kszczot et Amos. J'ai misé sur le bon cheval et la sécurité avec Amos. Je me suis concentré sur les 200 derniers mètres pour éviter les bousculades", a expliqué le Français qui disputera les demi-finales dimanche soir.

Débuts timides pour Nana Djimou. Les autres Bleus en lice lors de cette première matinée sont eux en-deçà de leurs espoirs et records personnels. Sur le tour de piste, probablement l'épreuve la plus relevée de la manifestation londonienne, Teddy Atine-Venel (45.90), malgré un départ rapide, et Mamoudou Elimane Hanne (45.89), ont été recalés. La double championne d'Europe Antoinette Nana Djimou a commencé l'heptathlon avec deux performances décevantes (13.46 au 100 m haies et 1,71 m à la hauteur), qui la placent à la 18ème place, déjà rédhibitoire pour espérer une place dans les cinq premières.