Mondiaux 2018/2022 : Blatter évoque un "arrangement diplomatique" pour la Russie et les USA

  • A
  • A
Mondiaux 2018/2022 : Blatter évoque un "arrangement diplomatique" pour la Russie et les USA
@ AFP
Partagez sur :

Le président démissionnaire de la Fifa Joseph Blatter a évoqué vendredi un "arrangement diplomatique" avec la Russie et les USA pour les Mondiaux 2018/2022.

Les Coupes du monde 2018 et 2022 devaient initialement être attribuées à la Russie et aux Etats-Unis, et non au Qatar, selon "un arrangement diplomatique" en coulisses, a déclaré le président démissionnaire de la Fifa Joseph Blatter dans le Financial Times de vendredi.

"Un arrangement diplomatique". "C'était dans les coulisses. Il y avait un arrangement diplomatique", "un gentleman's agreement", pour que les deux tournois se disputent en Russie et aux Etats-Unis, a dit le Suisse, déjà auteur de déclarations similaires mercredi à l'agence russe Tass.

Un plan qui échoue à cause de Sarkozy ? Si le plan a capoté pour le Mondial-2022, c'est à cause de "l'interférence gouvernementale de Nicolas Sarkozy", alors président de la République française, selon Blatter : "Une semaine seulement avant l'élection j'ai eu un appel téléphonique de Platini qui a dit: 'Je ne suis plus ton plan parce que le chef de l'Etat m'a dit que nous devrions prendre en compte... la situation de la France'. Et il m'a dit que cela concernerait plus d'un vote parce qu'il avait un groupe de votants avec lui".

Platini a révélé avoir voté pour le Qatar en décembre 2010 lors de l'attribution du Mondial-2022 mais a toujours nié l'avoir fait sur la demande de l'ancien président de la République (2007-2012), qui l'avait peu avant invité à dîner à l'Elysée en compagnie notamment du futur émir du Qatar.