Mondial de rugby : l'arbitre Nigel Owens, l'autre star de la finale

  • A
  • A
Mondial de rugby : l'arbitre Nigel Owens, l'autre star de la finale
@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

L'arbitre gallois, en plus d'être un des meilleurs du monde, est aussi plébiscité pour ses répliques corrosives sur le terrain.

L'arbitre de la finale de la 8e édition du Mondial de rugby samedi sera Nigel Owens. Un nom déjà célèbre puisque la vie de ce Gallois ressemble à un roman. Entre dopage, tentative de suicide et coming-out, il a en effet à de multiples reprises fait parler de lui. Sans parler de l'humour qu'il manie si bien quand il s'adresse aux rugbymen.


Stéroïdes. Trop nul pour jouer au rugby, voilà ce que pensait le professeur de gym de Nigel Owens au collège. Dépité, le jeune Gallois avait alors choisi la voie de l'arbitrage mais sa jeunesse a été tourmentée. Accroc aux stéroïdes, boulimique et secrètement homosexuel, Nigel Owens se sent seul au point de tenter de se suicider.

 

C'est en 2007 qu'il révèle dans la presse qu'il est gay. Il constate alors qu'il est accepté tel qu'il est par ses proches mais aussi par le monde du rugby, pourtant peu ouvert sur la question. Aujourd'hui, à 44 ans, il fait partie des meilleurs arbitres du monde et ses répliques sur le terrain sont devenues célèbres.


"On n'est pas au foot". A un demi-mêlée de Trévise qui conteste tout le temps ses décisions, Nigel Owens réplique "je suis l'arbitre du match, ici, on n'est pas au foot, donc, vous arrêtez votre cinéma sinon c'est la porte, ai-je été clair ?".



Et il a récidivé lors de cette Coupe du Monde lors de la rencontre Ecosse-Afrique du Sud. "Si vraiment vous voulez plonger comme ça, revenez dans deux semaines. Mais pas aujourd’hui !", a-t-il lancé à un joueur pris en faute dans l'enceinte du St James' Park, appartenant au club de foot de Newcastle. Tellement comique, l'arbitre anime désormais régulièrement un show à la télé galloise.