Mondial 2017 : Intouchables, les Bleus sont les rois du monde !

  • A
  • A
Mondial 2017 : Intouchables, les Bleus sont les rois du monde !
Intouchables, les Bleus décrochent leur sixième étoile, devant leur public !@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

L'OR LEUR VA SI BIEN - C’est fait ! Impériale en seconde période, l’équipe de France de handball a décroché dimanche un sixième titre de champion du monde face à la Norvège (33-26) ! 

L'ESSENTIEL

Ils étaient attendus, ils n’ont pas déçu ! Pour la sixième fois de son histoire, les handballeurs de l’équipe de France sont champions du monde ! Les Bleus ont surclassé la Norvège (33-26), dimanche à l'AccorHotels Arena, pour décrocher le titre planétaire à domicile, seize ans après les "Costauds". La décision s'est faite au retour des vestiaires, après une première période plutôt délicate. En marche, le rouleau-compresseur bleu-blanc-rouge est ensuite devenu inarrêtable. Costauds, barjots, et experts à la fois, ces Bleus-là sont géants !


>> Revivez la finale France-Norvège minute par minute :

Le tableau d’affichage :

FRANCE 33-26 NORVÈGE

(À l'AccorHotels Arena, Paris)

60' : C'est terminé ! LA FRANCE EST CHAMPIONNE DU MONDE !!! Les Bleus, énormes collectivement, ont littéralement fait imploser la Norvège en seconde période (33-26). Quelle équipe et quelle récompense !



57' : Vincent Gérard est incroyable ! Le gardien français, à 40% d'arrêts, sort de sa zone pour intercepter le contre norvégien ! Appelez-le "Superman" ! (32-25)



53' : Le public ne s'y trompe pas : une superbe Marseillaise retentit dans les tribunes de Bercy ! De quoi donner des ailes à Vincent Gérard, qui les déploie parfaitement pour empêcher les Scandinaves de revenir... Karabatic n'est pas en reste, et plante une nouvelle banderille ! (31-23)

52' : À l'image de Nikola Karabatic, les "Experts" décollent ! 30-23 !!! Plus rien ni personne ne semble en mesure de les arrêter !

50' : OUI OUI OUI ! Nedim Remili fait lever toute la salle sur cette frappe du bras gauche ! Six buts d'avance ! Six ! Et plus que dix minutes à jouer... (29-23)

48' : Le but de Fabregas et la sanction pour O'Sullivan. Que ça sent bon pour les Bleus ! (27-22)

47' : Kentin Mahé inscrit le cinquième jet de sept mètres des Bleus depuis le coup d'envoi. Le sélectionneur Christian Berge, fou de rage, est averti par l'arbitre danois. (26-22)

45' : Et de 13 pour Bergerud, impérial devant Timothey N'Guessan, qui force un peu son tir. Contrairement à Myrhol, qui bat Vincent Gérard en contre (25-22).

43' : Bergerud doit sortir le grand jeu pour repousser la tentative de Ludovic Fabregas. C'est le 12ème arrêt déjà, du portier norvégien dans cette partie. C'est d'ailleurs le gardien ayant réalisé le plus d'arrêts depuis le début du tournoi (88). (25-21)

41' : La France ralentit logiquement le jeu ; il s'agit de prendre son temps. Sorhaindo ne se prive pourtant pas pour répondre à Bjornsen, de près ! (24-19)

36' : La roucoulette qui régale !!! Nikola Karabatic sert Valentin Porte sur l'aile droite. Le Montpelliérain de 26 ans sort un geste magnifique pour accroître encore un peu plus l'avance des siens ! (23-18)



35' : Guigou's on fire ! +4 désormais pour les Bleus, transfigurés ! (22-18)

33' : Les Bleus sont revenus des vestiaires complètement relancés ! Michaël Guigou, coup sur coup (et après un quatrième arrêt de Vincent Gérard) lance les hostilités de cette seconde période. Pour la première fois du match, les Français ont trois buts d'avance ! (20-17)



30' : Mi-temps à l'AccorHotels Arena ! Les Bleus, bousculés par une fort belle équipe norvégienne, sont finalement repassés devant juste avant la pause (18-17). Cette finale, d'une intensité incroyable, tient toutes ses promesses !

30' : Sur une nouvelle contre-attaque, Valentin Porte part à toute vitesse. Lancé par Luc Abalo, son tir du gauche trompe Bergerud. L'arbitre siffle la pause, le public exulte : les Bleus sont devant ! (18-17)



29 ' : Superbe arrêt de Gérard Vincent, qui relance pour le contre français. La frappe de Kentin Mahé, avec rebond, passe entre les jambes de Bergerud ! La France égalise ! (16-16)

28' : Kentin Mahé, sur penalty, permet aux "Experts" de recoller à un point (15-16). Il reste deux minutes avant la pause : nouveau temps mort pour les Bleus.

26' : Oui monsieur ! Vincent Gérard, déjà homme du match en demi-finale, maintient les Bleus à flot grâce à un superbe arrêt face à Jondal, sur l'aile gauche. La France est toujours en infériorité numérique (14-16).

25' : Première exclusion temporaire pour les Bleus et Ludovic Fabregas. Grâce à son pivot Myrhol, la Norvège reprend trois buts d'avance (13-16).



23' : Narcisse tente de lancer la révolte tricolore d'une magnifique frappe en lucarne. Mais en face, quand ce n'est pas Tonnessen ou Johanessen, c'est Tongen qui envoie (12-15)

21' : Sur son premier shoot, la pépite norvégienne Sander Sagosen, futur joueur du PSG, ne se loupe pas. La Norvège enchaîne ! Porte se heurte à un très bon gardien. Remili aussi. Les Bleus se précipitent trop en attaque ! (11-13)

18' : En deux temps, Remili améliore ses stats en inscrivant un nouveau but. Le chabala (petit ballon lobé) de Jondal, lui, échoue sur la barre d'Omeyer. Mais Remili, encore lui, se rate face à la cage adverse... (10-11)

16' : La France reprend un peu de poil de la bête avec Valentin Porte et Kentin Mahé. En contre-attaque, Tonnessen, à 4 sur 4 au tir, est dans un grand jour. Didier Dinart et Guillaume Gille demandent un temps mort (9-11).

15' : La balle va d'un camp à l'autre à un rythme effréné. Tonnessen répond à Narcisse, Hansen à Sorhaindo... Que c'est difficile pour les Bleus, qui accusent désormais un retard de trois buts (7-10).

11' : Encore un penalty pour les Bleus. Cette fois-ci, c'est "Micka" Guigou qui prend ses responsabilités. Et ça rentre (6-5) !

9': Les Bleus profitent de leur supériorité numérique. Karabatic, omniprésent dans le jeu, sert parfaitement le jeune Nedim Remili, qui inscrit son 34e but du tournoi. Mais les Norvégiens répondent du tac-au-tac, par l'intermédiaire de Johannessen et de Myrhol. Attention, les Scandinaves ont deux buts d'avance ! (4-6)



6': L'arrière garde norvégienne se montre très agressive en ce début de match. Tonnesen est exclu deux minutes pour une faute sur Nikola Karabatic. Le 15 janvier dernier, la rencontre entre les deux équipes avait accouché de douze suspensions temporaires. L'arbitre avait même sorti un carton rouge de chaque côté (O’Sullivan et Fabregas).

3' : Pas de round d'observation dans cette rencontre. Nikola Karabatic tente à nouveau sa chance et débloque le compteur des Bleus. Après un arrêt de Titi Omeyer, c'est Kentin Mahé qui double la mise, d'un jet de sept mètres parfaitement maîtrisé. La France prend le contrôle (2-1).



1' : En bon patron, Nikola Karabatic prend les devants et balance une lourde frappe du bras droit, mais échoue pour sa première tentative. Derrière, la Norvège inscrit le premier but de la partie (1-0).

17h30 : C'est parti pour cette finale tant attendue ! C'est aux Bleus d'engager les débats !

17h26 : L'hymne norvégien, Ja, vi elsker dette landet ("Oui, nous aimons ce pays"), retentit dans l'enceinte parisienne, avant que La Marseillaise ne soit reprise comme un seul homme par le public tout de bleu vêtu. Magnifique !

17h22 : Les deux équipes font leur entrée sur le terrain, la France en tête. L'occasion pour les 15.000 spectateurs de l'AccorHotels Arena de se chauffer la voix. La pression monte, à quelques minutes du coup d'envoi !

17h15 : Pour ce match, Didier Dinart et Guillaume Gille ont choisi de s'appuyer sur ce qui fait la force de l'équipe de France : un mélange d'expérience et de jeunesse. Les "anciens" Thierry Omeyer (40 ans), Daniel Narcisse (37 ans), Michaël Guigou (35 ans) sont notamment titulaires, aux côtés de Nedim Remili (21 ans) et Ludovic Fabregas (20 ans).



17h10 : Après avoir bousculé les Bleus lors de la phase de poules, à Nantes (31-28), les Norvégiens ont successivement écarté la Macédoine, la Hongrie puis la Croatie en demie. Et dire que l'équipe dirigée par Christian Berge a bénéficié d'une invitation de la Fédération internationale pour participer au tournoi...

17h08 : En face, la Norvège ne peut se targuer d’un palmarès si fourni. Et pour cause, il s’agit de sa première finale internationale. À l’Euro2016, les Scandinaves avaient cependant échoué au stade des demi-finales. 

17h05 : Il s’agit de la septième finale mondiale pour les Bleus. Défaits lors de la première en 1993, ils ont remporté les cinq suivantes (1995, 2001, 2009, 2011, 2015). Pourvu que ça dure…

17 heures : Bienvenue à tous pour suivre en direct la finale du Mondial de handball entre la France et la Norvège, invité surprise de ce duel au sommet. Trois jours après battu la Slovénie (31-25), les Bleus, à domicile, font office de favoris. Samedi, la Slovénie, justement, a renversé la Croatie pour s'offrir une médaille de bronze historique (31-30).