Mondial 2018 - Biélorussie-France : ça vaut quoi, le groupe des Bleus ?

  • A
  • A
Mondial 2018 - Biélorussie-France : ça vaut quoi, le groupe des Bleus ?
Les Pays-Bas, à gauche, et la Suède, à droite, seront les deux principaux adversaires des Bleus pour les éliminatoires du Mondial 2018. @ Photos AFP
Partagez sur :

L’équipe de France débute la campagne éliminatoire pour le Mondial 2018 par un déplacement en Biélorussie, mardi soir.   

Pour voir la Russie, les Bleus doivent d’abord passer par Minsk. L’équipe de France débute la phase de qualifications pour le Mondial 2018 par un déplacement aux allures de traquenard en Biélorussie, mardi soir. Les vice-champions d’Europe, placés dans le groupe A avec les Pays-Bas et la Suède, ont un objectif clair : terminer à la première place, directement qualificative pour la Coupe du Monde, et ainsi éviter les barrages. Mais au juste, ils valent quoi les adversaires des Bleus ?

Le groupe A : France, Pays-Bas, Suède, Bulgarie, Biélorussie, Luxembourg

  • Les principaux adversaires : les Pays-Bas et la Suède

Lors du tirage au sort, en juillet 2015, l’inquiétude était légitime pour les Bleus. Se frotter aux Pays-Bas et à la Suède, ce n’est pas un cadeau. Mais les deux principaux adversaires de l’équipe de France ont nettement décliné sur la scène internationale ces derniers mois. Les Pays-Bas, demi-finalistes du Mondial 2014, n’ont pas réussi à se qualifier pour l’Euro 2016 et enchaînent les déceptions. La dernière en date : une défaite en amical contre la Grèce, à domicile (2-1)…

La Suède, de son côté, va devoir se remettre du départ à la retraite de sa star Zlatan Ibrahimovic. Sans l’ex-attaquant du PSG, les Scandinaves vont tenter de trouver un collectif, à défaut de pouvoir compter sur des individualités. Si les Bleus partent donc favoris de leur groupe, méfiance : les Pays-Bas, comme la Suède, vont forcément rebondir un jour. En espérant que ce ne soit pas contre l’équipe de France

  • Les pièges de l’Est : la Biélorussie et la Bulgarie

Le premier adversaire, la Biélorussie, n’est certes pas étranger aux hommes de Didier Deschamps. Les Bleus, qui étaient déjà dans le groupe du pays de l’Est lors des éliminatoires au Mondial 2014, avaient remporté les deux matches mais avaient failli être humiliés à Minsk. Menée par deux fois au score, l’équipe de France avait finalement arraché la victoire (4-2).

Si les Bleus savent qu’il ne faudra pas prendre la Biélorussie à la légère, ils connaissent nettement moins bien la Bulgarie. La dernière confrontation directe entre les deux équipes remonte à l’Euro… 1996 (victoire 3-1). La Bulgarie, 4e du Mondial 1994, n’a cependant plus disputé de phase finale depuis l’Euro 2004, et ne compte aucun joueur de classe internationale dans ses rangs. Pas de quoi inquiéter outre-mesure les Bleus, en somme.

  • Le tout petit poucet : le Luxembourg

Pas besoin d’en faire des tonnes : le Luxembourg est promis à la dernière place du groupe, sauf énorme surprise. Une formalité pour l’équipe de France ? Ce serait le minimum.

Le calendrier des Bleus :

6 septembre : Biélorussie-France
 7 octobre : France-Bulgarie
 10 octobre : Pays-Bas – France
 11 novembre : France-Suède

25 mars 2017 : Luxembourg-France
 9 juin 2017 : Suède-France
 31 août 2017 : France-Pays-Bas
 3 septembre 2017 : France-Luxembourg
 7 octobre 2017 : Bulgarie-France
 10 octobre 2017 : France-Biélorussie