Monaco, bien plus qu’une défaite…

  • A
  • A
Monaco, bien plus qu’une défaite…
Leonardo Jardim ne devrait vraisemblablement plus pouvoir compter sur Aymen Abdennour, son meilleur défenseur la saison passée.
Partagez sur :

L’élimination face à Valence, mardi soir (1-3 à l'aller, 2-1 au retour), va priver l’ASM des ressources financières de la Ligue des champions. Mais pas seulement.

"On va voir ce qui va se passer la semaine prochaine. Des décisions seront prises sur l’effectif que l’on devra garder." Quelques petites minutes seulement après le coup de sifflet final qui actait l’élimination de son club de la Ligue des champions, mardi soir, Leonardo Jardim pensait déjà à l’après. Et à Monaco, "l’après" n’est pas sportif, et son coach le sait. Non, l’après est du ressort du comptable monégasque.

Fini la vitrine de la Ligue des champions. L’été dernier, les dirigeants russes ont opéré un virage à 180 degrés dans leur stratégie. Adieu bling bling et folie dépensière (Falcao, James Rodriguez…), bonjour rigueur et spéculation. Une stratégie qui emplit d’aise le trésorier du club. Geoffrey Kondogbia, acheté 22 millions d’euros et revendu plus de 40 millions à l’Inter milan, ou Ferreira Carrasco, formé au club et revendu plus de 20 millions d’euros à l’Atletico de Madrid, en sont une bonne illustration. Mais si ces joueurs ont été vendus aussi cher, c’est parce qu’ils ont brillé la saison dernière sur la plus belle (et la plus scrutée) des scènes : la Ligue des champions.

Des joueurs sur le départ. Outre les quelque 20 millions d’euros directement perdus mardi soir - voire bien plus -, Monaco sait également que sa stratégie d’achat-revente au prix fort va pâtir de sa non présence dans la compétition reine du football mondial. Ce qui explique le départ attendu de Layvin Kurzawa pour le PSG. Aujourd’hui, le latéral gauche vaut 25 millions. L’été prochain, avec seulement la Ligue Europa pour s’illustrer, combien en aurait-il valu ? Moitié moins ? Avec la Ligue des champions, sa cote aurait, à l’inverse, certainement augmenté… Une logique qui s’applique aussi pour le défenseur Aymen Abdennour, qui devrait rejoindre… Valence dans les prochains jours.

monaco

La saignée s’arrêtera-t-elle à ces deux joueurs cadres de l’effectif ? Rien n’est moins sûr. Le milieu de terrain Joao Moutinho pourrait se chercher une porte de sortie dans la dernière semaine du mercato, selon L’Equipe. Et Monaco résisterait-il à une offre folle – une rumeur a parlé de 55 millions d’euros venant de Chelsea – pour le jeune attaquant Anthony Martial (en photo), acheté cinq millions d’euros il y a un an ? Le doute est permis.

Un avenir financier incertain. Un peu plus de 20 millions d’euros perdus, des joueurs qui ne prendront pas autant de valeur qu’espéré, d’autres cédés au plus offrant… la situation monégasque n’est pas des plus enviables mercredi matin. D’autant que s’il se résout à vendre ses actifs cet été pour anticiper les pertes de la fin de saison prochaine, Monaco pourrait s’affaiblir sportivement. Avec le risque de ne pas terminer sur le podium du championnat de France et donc de ne pas se qualifier pour la Ligue des Champions 2016-2017. Ou quand le serpent se mord la queue.