Meilleur buteur en 2017 : l'année XXL de Harry Kane en chiffres

  • A
  • A
Meilleur buteur en 2017 : l'année XXL de Harry Kane en chiffres
L'attaquant de Tottenham a inscrit 56 buts en 52 matches en 2017, mieux que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.@ Adrian DENNIS / AFP
Partagez sur :

Depuis le 1er janvier 2017, l'attaquant de 24 ans a inscrit 56 buts en club et en sélection. Soit un meilleur bilan que Lionel Messi (54) et Cristiano Ronaldo (53). "What else ?"

MATTHIEU NOËL

C'est une gâchette folle qui aime tirer en rafales. Harry Kane, auteur d'un nouveau triplé contre Southampton (5-2), a validé mardi son titre ô combien mérité de meilleur artificier de l'année 2017. Ses statistiques forcent l'admiration.

56

Avec 56 buts au compteur, (49 avec Tottenham, 7 avec l'Angleterre), le Britannique de 24 ans dépasse Lionel Messi, auteur de 54 réalisations depuis le 1er janvier dernier. Mais aussi Cristiano Ronaldo (Real Madrid et Portugal), Robert Lewandowski (Bayern Munich et Pologne) et Edinson Cavani (PSG et Uruguay), tous bloqués à 53 pions. Et dire que depuis David Villa en 2009, le titre honorifique de meilleur buteur en Europe sur une année civile revenait systématiquement à Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo...

1,08

"HurryKane" (l'ouragan, en anglais), présente même le meilleur ratio but/match de 2017, puisqu'il a inscrit ses 56 buts en 52 rencontres seulement, soit 1,08 but par match, contre 0,95 pour Lewandowski, 0,88 pour Ronaldo, 0,85 pour Cavani et 0,84 pour "Leo" Messi.

39

Son triplé face à Southampton mardi lui a en outre permis de battre un autre record : celui du nombre de buts en Premier League sur une année civile. Avec ses 37, 38 et 39ème buts dans le championnat anglais, l'attaquant des Spurs  a en effet rayé des tablettes Alan Shearer, qui avait inscrit 36 buts avec Blackburn en 1995. Un record de 22 ans que Robin van Persie (35 buts en 2011) ou Thierry Henry (34 buts en 2004) avaient quant à eux échoué à battre. "Tu as eu une magnifique année 2017, tu mérites ce record. Bien joué et continue à bien travailler comme ça", a tweeté Shearer, beau joueur.



7

Dès le 14 janvier, pour le deuxième match de championnat de l'année civile, Kane avait inscrit un triplé sur la pelouse de West Bromwich… Le premier d'une longue série. Car l'international anglais aux dix sélections a réédité cette performance à six reprises, pour un total de sept triplés et neuf doublés. Et même un quadruplé contre Leicester en mai dernier.

151

Kane, 24 ans aujourd'hui, a traîné ses premiers crampons dans les divisions inférieures anglaises à Leyton Orient et Milwall. Cinq buts en 2010-2011, sept en 2011-2012, deux en 2012-2013, trois en 2013-2014… La carrière du longiligne attaquant démarre réellement avec l'arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc de Tottenham. Le technicien argentin lui fait confiance, Kane le lui rend bien, en enchaînant trois saisons à plus de vingt buts en championnat. Dans sa carrière, Harry Kane a inscrit au total 171 buts en 277 rencontres, club et sélection confondus.

10

Plutôt que du traditionnel numéro 9, le maillot du "Prince Harry" est flanqué du 10. Comme le nombre de passes décisives dont il est crédité en 2017. Comme, aussi, son classement au Ballon d'Or 2017, dans lequel il apparaissait cette année pour la toute première fois.

3

Mais où se cache donc le loup ? Pourquoi Harry Kane n'est-il pas reconnu comme le meilleur joueur du monde ? Probablement parce que le natif de Chingford, dans la banlieue de Londres, a toujours du mal à faire la différence contre les gros. En 2017, il est resté muet, par exemple, contre Arsenal, Manchester United ou Chelsea. En fin de saison dernière, il a néanmoins trompé Claudio Bravo (Manchester City) une fois et signé un doublé contre Liverpool, le 22 octobre dernier. Soit trois petits buts face au top 6 anglais. Un maigre bilan pour un ogre de son genre.

Surtout qu'en coupe d'Europe, la tendance est globalement la même. S'il a trompé trois fois en deux matches le Borussia Dortmund cette saison en Ligue des champions, il n'a pas su marquer face au Real Madrid en groupes. Même constat en seizièmes de finale de Ligue Europa, la saison dernière contre La Gantoise, qui avait alors sorti Tottenham de la compétition.

100.000.000

C'est la somme qu'il faudra vraisemblablement dépenser, a minima, pour s'attacher les services du meilleur buteur de l'année. Déjà, à l’été 2017, le profil du droitier avait intéressé le Real Madrid ou Chelsea. La réponse du président de Tottenham avait alors été claire : "Kane vaut plus de 225 millions d’euros, soit plus que ce que le PSG a dépensé pour s’offrir Neymar". Un coup de bluff, certes. Reste que l'Anglais, lié jusqu’en 2022 avec les Spurs, jouit actuellement d'une très belle cote. Qui pourrait atteindre des sommets s'il continue sur les mêmes bases en 2018.