L’OM vendu à un businessman américain !

  • A
  • A
L’OM vendu à un businessman américain !
Frank McCourt a été le président du club de baseball des Dodgers de Los Angeles.@ KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

L'entrepreneur américain Frank McCourt va racheter le club phocéen, a annoncé l'OM lundi. Son plan de reprise, ambitieux, est intitulé "OM Champions Project".

C’est la fin d’un long feuilleton démarré en avril dernier. Un entrepreneur américain, Frank McCourt, ex-propriétaire du club de baseball des Los Angeles Dodgers, va racheter l'Olympique de Marseille à sa propriétaire, Margarita Louis-Dreyfus, avec laquelle il est entré en négociations exclusives, ont annoncé lundi les parties.


Derniers détails à régler. "Il y a un processus en cours, il va nous amener jusqu'à la réalisation de la transaction dans quelques semaines", a déclaré, en anglais, Frank McCourt lors d'une conférence de presse à la mairie de Marseille. "C'est un jour heureux pour moi et pour ma famille", a déclaré Frank McCourt, affirmant acheter "le meilleur club de France et l'un des meilleurs du monde".

"Il va falloir gagner". "Bonjour à tous! Mon français n'est pas très bon. Donc 'Droit au but'", avait-il auparavant lancé en français. Franck McCourt se présente comme un "passionné de sport depuis toujours", qui a vendu les Dodgers en 2012 pour 2,15 milliards de dollars. Il est à la tête de plusieurs sociétés d'investissements. "Vous serez accueilli les bras ouverts dans cette ville", lui a lancé le maire LR de Marseille, Jean-Claude Gaudin : "Il va falloir gagner, il va falloir mettre des sous. Puisque vous en avez, c'est ce que vous ferez".

"OM Champions Project". Son plan de reprise, intitulé "OM Champions Project" se veut particulièrement ambitieux. "Je veux une équipe qui vise le titre chaque saison, c’est mon aspiration numéro 1", explique-t-il notamment à L'Équipe. Aucun montant n'a cependant été divulgué pour ce rachat, sur lequel le comité d'entreprise de l'OM doit encore être consulté. "

L'actuelle propriétaire du club, Margarita Louis-Dreyfus, s'est dit sûre que l'investisseur américain, choisi au terme "d'un processus à la fois exigeant et long", était "le meilleur choix" pour l'OM. "Pour maintenir actif le lien affectif qui existe entre ma famille et l'OM, je devrais conserver une petite participation dans le club et nous continuerons d'en être de fervents supporters", a-t-elle ajouté, citée dans un communiqué.