L'intégration de Manaudou en équipe pro "n'est pas d'actualité" selon le club

  • A
  • A
L'intégration de Manaudou en équipe pro "n'est pas d'actualité" selon le club
"Je le fais sans autre ambition que de trouver une source de plaisir différente", a expliqué le colosse marseillais.@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Florent Manaudou a annoncé mardi mettre la natation entre parenthèses et s'essaie au hand, d'abord pour "trouver du plaisir". 

L'intégration de Florent Manaudou dans l'équipe professionnelle de handball d'Aix-en-Provence "n'est pas d'actualité", a affirmé mardi le club où la star de la natation française s'entraîne avec l'équipe réserve.

Avec l'équipe 2. "Après discussion avec les dirigeants, Florent Manaudou pourra s'entraîner avec l'équipe réserve du PAUC handball qui évolue en Nationale 2 (la 4e division) et également bénéficier d'un suivi personnalisé. Son intégration en équipe première n'est pas d'actualité", a expliqué le club dans un communiqué. À bientôt 26 ans (le 12 novembre), Manaudou a choisi de mettre sa carrière dans les bassins entre parenthèse et de se tourner vers le handball qu'il a déjà pratiqué plus jeune.

Évalué par Jérôme Fernandez. Le PAUC (Pays d'Aix Université Club) a précisé que le champion olympique du 50 m nage libre en 2012, qui a perdu son titre et décroché l'argent à Rio en août, avait "effectué une évaluation il y a dix jours sous l’œil expert de Jérôme Fernandez", entraîneur-joueur de l'équipe 1 évoluant dans l'élite. "Le club mettra tous les moyens en oeuvre afin d'accompagner Florent dans son double projet sportif", ajouté le PAUC.

"Il n'est pas habitué à prendre des coups". Alors Florent Manaudou peut-il réussir une reconversion dans le handball ? "Réussir une carrière pro à cet âge serait une grande première", affirme quant à lui l'ex-sélectionneur de l'équipe de France Daniel Costantini, "un peu circonspect" quant aux chances du colosse marseillais (99 kg pour 199 cm) de devenir un jour professionnel. "Avec une telle envergure, de telles qualités physiques et sa tonicité, il saura faire quelque chose du ballon. Le problème c'est qu'il n'est pas habitué à prendre des coups. À ce moment-là, cela pourrait devenir compliqué", poursuit le patron des Bleus de 1985 à 2001.

Un athlète "exceptionnel". Selon lui, on ne peut pas établir de parallèle entre la trajectoire de Manaudou et celle du pivot de l'équipe de France Luka Karabatic qui avait d'abord opté pour le tennis avant de se consacrer au handball à 19 ans. "Luka est passé par un centre de formation ce qui n'est pas le cas de Florent Manaudou. Et le tennis est un sport d'appui comme le hand, alors que la natation est un milieu complètement différent", souligne Costantini. "Un nageur lambda ne pourrait pas y arriver. Cela me paraît un peu compliqué mais avec un athlète aussi exceptionnel, on ne sait jamais", nuance-t-il.