Ligue Europa : Saint-Etienne tenu en échec par l'AEK Athènes

  • A
  • A
Ligue Europa : Saint-Etienne tenu en échec par l'AEK Athènes
Romain Hamouma à la lutte avec Andre Simoes.@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Les Verts ont été tenus en échec jeudi à Geoffroy-Guichard, face au club grec de l'AEK Athènes (0-0), lors du troisième tour préliminaire aller de Ligue Europa.

Saint-Etienne a été accroché par le club grec d'AEK Athènes (0-0), jeudi au stade Geoffroy-Guichard en match aller du troisième tour préliminaire de Ligue Europa, malgré une bonne seconde période, et s'est compliqué la tâche avant le retour dans une semaine. 

Reprise compliquée. Seule satisfaction de la soirée, les Verts n'ont pas concédé de but et conservent leurs chances de qualification avant le déplacement en Grèce, le 4 août prochain, où il leur faudra marquer. Devant 30.438 spectateurs, les Stéphanois, sans aucune recrue au coup d'envoi, ont mis fin à une série de trois défaites consécutives en amical et c'est la première fois cette saison qu'ils n'encaissent pas de but retrouvant ainsi des repères sur ce qui faisait leur marque de fabrique la saison dernière : la rigueur. Assez timorés offensivement, ils n'ont pas marqué non plus malgré quelques occasions peu avant la mi-temps. 

Encore trop verts. Nolan Roux et Romain Hamouma se sont gênés dans la surface, réclamant en vain un penalty inexistant (39) alors qu'un tir d'Oussama Tannane était arrêté par le gardien Ioannis Anestis (41) lequel détournait au-dessus une bonne tentative d'Hamouma (44). Alors qu'ils étaient plus présents dans les duels et dominateurs, les Stéphanois ont paradoxalement été moins dangereux mais affiché un meilleur visage sur le plan collectif avec l'entrée en jeu de l'avant-centre slovène Robert Beric peu après l'heure de jeu (64) et de l'ancien milieu de Montpellier Bryan Dabo, unique recrue du club retenue pour la rencontre (68).

De son côté, l'AEK s'est montrée dangereuse sur un tir passant de peu à côté de Petros Mantalos (28) alors qu'une reprise de la tête de Jakob Johansson frôlait le cadre à la réception d'un coup franc (32). En fin de partie, un tir de Didac Vila passait de peu à côté (83) mais l'équipe grecque a été moins audacieuse après la mi-temps.