Ligue Europa : Lyon renverse Besiktas dans un climat tendu

  • A
  • A
Ligue Europa : Lyon renverse Besiktas dans un climat tendu
L'immense joie des Lyonnais sur le deuxième but, inscrit par Morel. @ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Mené presque toute la rencontre, l’OL a battu Besiktas en fin de rencontre (2-1). De violents incidents ont terni l'avant-match. 

Lyon-Besiktas s’annonçait bouillant : il l’a été bien plus que prévu. Ce quart de finale aller de Ligue Europa a d’abord été consternant, avec des violents incidents en tribunes entre supporters lyonnais et turcs qui ont retardé le début de la rencontre de près de 45 minutes. Il a ensuite été renversant sur le terrain. L’OL, longtemps mené, a battu son adversaire en toute fin de match (2-1), grâce à deux buts en deux minutes, profitant notamment d’une énorme bourde du gardien turc. Avec ce succès, Lyon prend un léger avantage avant le match retour, prévu dans une semaine dans l'ambiance de feu de la Vodafone Arena. 

Deux minutes folles. La soirée a pourtant failli tourner au cauchemar pour les Lyonnais. Dans une ambiance lourde et pesante, l'OL s'est retrouvé mener au score dès le premier quart d'heure sur un but de Ryan Babel (15e), la faute à une erreur d'inattention sur un coup-franc joué rapidement. Il n'a fallu que quelques minutes aux Gones pour réagir, mais la barre a empêché Fekir d'égaliser (19e). Nettement meilleurs en seconde période, les Lyonnais ont cependant été plombés par un incroyable manque de réalisme, Lacazette tirant à côté après avoir dribblé le gardien turc (70e), ou Tolisso frappant le poteau (79e). 

On pensait l'OL maudit, mais le vent de cette folle rencontre a tourné en deux minutes. Tolisso a d'abord égalisé en poussant au fond des filets un coup-franc de Valbuena (83e). Puis le Parc OL a basculé dans l'irrationnel la minute suivante, sur un but de filou de Morel, profitant d'une erreur aussi incroyable que monumentale du gardien turc (84e). Lyon garde ainsi l'espoir de se qualifier pour les demi-finales. Et au vu de cette soirée irrespirable, c'est déjà une très belle performance.