Ligue des champions : pourquoi l'AS Monaco peut battre Manchester City

  • A
  • A
Ligue des champions : pourquoi l'AS Monaco peut battre Manchester City
Kylian Mbappé, buteur lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions contre Manchester City. @ Oli SCARFF / AFP
Partagez sur :

Les Monégasques, défaits à l'aller (5-3) sur la pelouse de Manchester City, doivent refaire leur retard mercredi soir. Ils en ont largement les moyens. 

Depuis l'exploit historique du Barça face au PSG, plus rien ne semble impossible en Ligue des champions. Ça tombe bien : l'AS Monaco a besoin de retourner une situation bien mal embarquée, mercredi soir en huitièmes de finale retour. Les Monégasques, battus par Manchester City à l'aller (5-3), doivent remonter un handicap de deux buts face au troisième de Premier League. Mais à Europe 1, on est convaincu que l'ASM a largement les moyens de se qualifier.

Parce que Falcao est de retour. Touché à la hanche, Radamel Falcao n'a joué qu'une demi-heure le week-end dernier lors de la victoire monégasque contre Bordeaux (2-1). Le capitaine de Monaco sera en revanche remis mercredi soir et devrait pouvoir être titularisé. Une excellente nouvelle pour l'ASM, mais nettement moins bonne pour Manchester City. Car à l'aller, le Colombien avait été un poison pour la défense anglaise, avec un doublé, dont un lob exceptionnel sur le troisième but monégasque. Seul bémol : le "Tigre" avait raté un penalty alors que Monaco menait 2-1. Gageons qu'il aura à cœur de se faire pardonner mercredi soir et d'offrir la qualification à son équipe.   

Le deuxième but de Falcao contre Manchester City :  

Parce que Mbappé est en feu. Sauf surprise de dernière minute, Radamel Falcao devrait être épaulé en attaque par le prodige Kylian Mbappé, épatant depuis plusieurs semaines. Le jeune attaquant de Monaco, qui avait impressionné toute l'Europe avec son but et une prestation aboutie à l'aller à Manchester City, ne cesse de confirmer son exceptionnel talent. Buteur contre Bordeaux le week-end dernier, Mbappé a déjà marqué 16 fois en 30 matches cette saison, du jamais vu pour un joueur de son âge (18 ans) depuis près de 30 ans en France. Avec sa pointe de vitesse, il devrait faire une nouvelle fois très mal à la défense des Citizens.

Parce que la défense de City est friable. Car si Manchester City a un point faible, c'est bien son arrière-garde. L'AS Monaco avait ainsi parfaitement exploité les failles de son adversaire à l'aller, martyrisant la lourde défense anglaise avec les pointes de vitesse de Lemar, Silva et Mbappé. Alors oui, Manchester City a considérablement resserré les boulons, n'encaissant qu'un but lors des quatre derniers matches. Sauf que garder sa cage inviolée face à Sunderland, Stoke City  ou Middlesbrough, ce n'est pas exactement la même affaire que face à Monaco, la meilleure attaque d'Europe avec 123 buts inscrits toutes compétitions confondues depuis le début de la saison…

Parce que Monaco aime éliminer les Anglais. Si vous n'êtes pas encore totalement rassurés, sachez que le club de la Principauté a un petit faible pour les sujets de sa gracieuse Majesté. L'ASM a en effet remporté quatre de ses cinq dernières confrontations à éliminations directes face à des équipes anglaises, dont trois en Ligue des champions : Manchester United en quarts de finale en 1998, Chelsea en demi-finales en 2004, et Arsenal en huitièmes de finale en 2015. Il ne manque plus que le scalp de Manchester City pour compléter le tableau de chasse "british" de l'AS Monaco.