Ligue des champions : le Paris SG prend la tête à Arsenal

  • A
  • A
Ligue des champions : le Paris SG prend la tête à Arsenal
Grâce à des buts de Cavani puis de Lucas, les Parisiens reprennent la tête du groupe A.@ Justin TALLIS / AFP
Partagez sur :

Puni sur deux fautes d’inattention, le Paris SG est allé chercher le match nul (2-2) face aux Gunners, mercredi soir. Avant d’accueillir Ludogorets, les Parisiens reprennent la tête de leur groupe.

Ils ont failli payer cher leurs (rares) moments d'absence. Les joueurs du Paris Saint-Germain ont obtenu le point du match nul face à Arsenal (2-2), mercredi soir, pour le compte de la 5e journée de Ligue des champions. Un point ô combien précieux qui permet au club, déjà qualifié pour les huitièmes de finale, de reprendre les commandes du groupe A, grâce à la différence de buts particulière. À l'aller, au Parc des Princes, les deux équipes s'étaient également quittées sur un score nul (1-1)

Paris supérieur dans le jeu en première période... Les Parisiens ont débuté la rencontre de la meilleure des manières, en mettant d'emblée beaucoup d'intensité dans le camp adverse. Cavani venait récompenser les efforts collectifs en reprenant du bout du pied un centre au cordeau de Blaise Matuidi (18e). 

... Mais proche du K.O. Mais juste avant la pause, les hommes d'Unai Emery craquaient une première fois. La faute à Grzegorz Krychowiak, coupable d'un tacle non maîtrisé dans sa surface. Sans se faire prier, Olivier Giroud transformait l'offrande (45+1). Au retour des vestiaires, non s'en baisser le pied, Paris se voyait une nouvelle fois punir par... Marco Verratti, qui marquait contre son propre camp, contrant involontairement un dégagement de son coéquipier Marquinhos (59e).

Lucas redonne le sourire aux siens. C'est finalement Lucas, très précieux dans l'animation offensive mercredi soir, qui permettait malgré tout aux Français de réaliser une très bonne opération, en trompant de la tête Ospina, avec l'aide malheureuse d'Iwobi (77e). Ce qui suffit amplement à faire les affaires - et le bonheur - du PSG.

Duel à distance. La première place du groupe A se jouera donc à distance dans deux semaines. Paris, à égalité de points avec Arsenal (11 pts), est donc en ballotage favorable : s'il bat le Ludogorets Razgrad au Parc des Princes, elle ne pourra plus lui échapper. Dans le même temps, les Londoniens se rendront à Bâle. Ni Bulgares, ni Suisses ne seront des proies faciles : les deux clubs sont à la lutte pour la troisième place, synonyme de Ligue Europa.