Ligue des champions : Nice va plonger dans la fournaise napolitaine

  • A
  • A
Ligue des champions : Nice va plonger dans la fournaise napolitaine
Alassane Pléa aura la lourde tâche d'animer l'attaque niçois face à Naples.@ ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :

Nice affronte Naples en barrage aller de la Ligue des champions mercredi soir, dans une atmosphère qui s'annonce bouillante.

Le chemin de la Ligue des champions passe par Naples pour les Niçois. L'OGC Nice a rendez-vous mercredi soir au pied du Vésuve pour un barrage aller qui s'annonce incandescent dans un stade San Paolo réputé pour son ambiance surchauffée. En tribunes, il n'y aura pas de match, puisque les Aiglons se déplacent sans leurs supporters, interdits de se rendre à cette rencontre. Sur le terrain, tout reste possible, même si la tâche s'annonce des plus ardues face aux joueurs du SSC Napoli.

Un adversaire de taille. Car les hommes de Lucien Favre ont en fait hérité de l'adversaire le plus relevé de ces barrages. Troisième du dernier championnat d'Italie, Naples avait bouclé la saison avec la meilleure attaque (94 buts en 38 matchs). Mais surtout, les Napolitains sont habitués à disputer la plus prestigieuse des compétitions européennes depuis plusieurs saisons désormais. L'an dernier, ils avaient été éliminés au stade des huitièmes de finale par le Real Madrid, futur vainqueur de la compétition.

Nice en difficulté. Avec un effectif en reconstruction (départs de Ricardo Pereira, Dalbert, Paul Baysse, Belhanda et Eysseric) et un début de championnat manqué (deux défaites en deux matches), les Aiglons n'abordent pas ce rendez-vous dans les meilleures conditions. D'autant plus que Lucien Favre sera privé de sa recrue star de l'été, Wesley Sneijder, en phase de reprise, et de son attaquant italien Mario Balotelli, blessé. Ce sont donc Alassane Pléa et Allan Saint-Maximin qui auront la lourde tâche d'animer l'attaque du Gym face aux Napolitains.

Pour ce match aller, face à un adversaire qui les a battus en match amical il y a un an (3-0), l'objectif des Niçois sera, avant tout, de préserver leurs chances de qualification avant le match retour (22 août). C'est donc dans une position d'outsiders qu'ils vont se rendre à Naples. Un costume qui leur avait bien réussi face à l'Ajax Amsterdam, finaliste de la dernière Ligue Europa, éliminé début août lors du troisième tour préliminaire. Un exploit qui en appelle un autre.