Ligue des champions : Monaco, la "remontada" passe par Nancy

  • A
  • A
Ligue des champions : Monaco, la "remontada" passe par Nancy
Les joueurs de Monaco ont été courageux contre la Juve, mercredi, mais leurs efforts ont été vains.@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Après leur déconvenue mercredi soir face à la Juve, les Monégasques sont déjà tournés vers Nancy, qu'ils affronteront samedi en Championnat.

Souvent irrésistible cette saison en Ligue des champions, l'AS Monaco a (re)découvert la rigueur de la Juventus Turin, mercredi, en demi-finales aller. À l'arrivée : une défaite 2-0 (doublé de Higuain) difficilement discutable, qui laisse quelques regrets et peu d'espoirs avant le match retour qui aura lieu mardi soir au Juventus Stadium, mardi soir, pour le match retour. Mais, s'il y a bien une chose sur lequel s'accordaient tous les acteurs de l'ASM, mercredi soir, c'est bien que la possibilité d'un miracle passe d'abord par Nancy, où le leader du Championnat se déplace samedi dans le cadre de la 36ème journée de Ligue 1.

"Après le match, j'ai parlé aux joueurs", a expliqué l'entraîneur de l'ASM, Leonardo Jardim. "C'est difficile mais il faut toujours y croire. Même avec 5% de possibilité. Pour cela, il faut d'abord gagner à Nancy. Si on gagne à Nancy, on pourra aborder le match retour avec beaucoup de motivation et d'envie. On pourra alors penser faire une 'remontada'." "Remontada" ? Oui, car revenir d'un déficit de deux buts contre une équipe qui n'en a encaissé que deux en onze matches de Ligue des champions serait un sacré exploit…

"Reprendre confiance". L'emporter à Nancy avant de penser à l'impensable au Juventus Stadium, mardi prochain, c'est aussi l'objectif que se fixe Valère Germain, entré en cours de jeu mercredi soir. "On se doit d'y croire, on est en demi-finale, on n'a pas le droit de lâcher, ça peut aller très vite, il suffit qu'on marque rapidement là-bas", considère l'attaquant monégasque. "Mais il faut d'abord bien se concentrer sur Nancy, notre premier objectif, pour reprendre confiance, et ensuite aller là-bas libéré."

Le mot d'ordre de mobilisation - Nancy d'abord, Turin ensuite - est le même pour le vice-président de l'AS Monaco, Vadim Vasilyev. "Les chances sont vraiment minimes, il faut être honnête, mais les miracles, ça peut se passer, si on marque les premiers, après qui sait ? Nous allons y croire, mais premièrement dès demain (jeudi), nous allons nous concentrer sur le match contre Nancy." Leader du Championnat avec trois points d'avance sur le PSG, Monaco pourrait faire un grand pas vers le titre de champion en l'emportant à Nancy, et même un pas décisif si jamais le PSG venait à s'incliner plus tôt dans la journée contre Bastia.