Ligue des champions : Lyon cède, Monaco arrache le nul

  • A
  • A
Ligue des champions : Lyon cède, Monaco arrache le nul
L'OL, qui avait remporté son premier match contre le Dinamo Zagreb 3-0, se retrouve 3e de son groupe avec trois points.@ CRISTINA QUICLER / AFP
Partagez sur :

Généreux, les Lyonnais ont néanmoins dû s’incliner face au Séville FC (1-0), mercredi, pour la deuxième journée de Ligue des champions. De son côté, l’ASM a évité le pire face au Bayer Leverkusen (1-1).

Ils étaient parfaitement entrés dans la compétition, en remportant leur premier match il y a quinze jours. Pour la deuxième journée de Ligue des champions, Lyon et Monaco n'ont pas été aussi heureux face au Séville FC (défaite 1-0) et au Bayer Leverkusen (1-1). 

L'OL a essayé, en vain. Ça ne s'arrange pas pour Lyon ! Longtemps dominateur, l'OL a trop gâché et s'est incliné à Séville (1-0) sur un but du Français Wissam Ben Yedder, mardi en Ligue des champions, un revers qui contrarie les ambitions lyonnaises dans le groupe H. Toujours privés de leur meilleur buteur Alexandre Lacazette, les "Gones" ont multiplié les occasions nettes, mais à l'heure de conclure, c'est le Sévillan "WBY" qui a marqué d'une tête à bout portant (53e). L'attaquant andalou Luciano Vietto s'est même permis le luxe de rater un penalty (69e), obtenu par Samir Nasri pour une faute de l'inexpérimenté défenseur lyonnais Jordy Gaspar, titulaire en C1 pour son premier match chez les professionnels.

Avec ce précieux succès, Séville s'installe en tête de la poule avec 4 pts, à égalité avec la Juventus. Et Lyon, 3 pts, sait déjà qu'il va falloir cravacher pour obtenir l'une des deux premières places qualificatives pour les huitièmes de finale. Le prochain rendez-vous des Lyonnais s'annonce corsé, puisque se dressera face à eux, le 18 octobre prochain, la grande Juventus Turin. D'ici là, il s'agira de stopper cette spirale négative entamée le week-end dernier face à Lorient. Avec notamment un chaud derby contre Saint-Etienne qui se profile dimanche en Ligue 1.

Monaco, à l'orgueuil. Monaco, de son côté, accueillait le Bayer Leverkusen, auréolé d'un bon début de saison, confirmé par sa récente victoire face à Angers samedi (2-1). Mais les joueurs du Rocher n'ont pas vraiment été brillants face aux Allemands. Dépourvus d'idées, auteurs d'un seul tir en première période, les Monégasques ont même logiquement craqué après la pause, sur une tête du Mexicain Javier Hernandez, à la 73e minute. Ou comment gâcher la belle victoire acquise à Wembley face à Tottenham, il y a deux semaines.

Oui mais voilà, Monaco s'est trouvé un sauveur en ce début de saison, en la personne de Kamil Glik. D'une magnifique volée du droit, à la toute dernière minute, le défenseur polonais a évité à l'ASM une défaite qui semblait inéluctable. Avec ce match nul, les Monégasques conservent la tête dans le groupe E. Un point important, car dans le même temps, Tottenham, deuxième avec 3 pts et vainqueur du CSKA Moscou (1-0), a réussi à revenir sur ses talons.