Ligue des champions : Lyon battu à domicile par Valence

  • A
  • A
Ligue des champions : Lyon battu à domicile par Valence
Sofiane Feghouli célèbre son but inscrit avec Valence sur le terrain de Lyon, mardi soir.@ Jeff PACHOUD/AFP
Partagez sur :

DÉCEPTION - Tenu en échec par La Gantoise lors de la 1re journée, l'OL s'est cette fois incliné contre Valence, mardi soir, au stade Gerland (1-0).

Valence n'en finit plus de faire des misères au football français. Après avoir éliminé l'AS Monaco de la Ligue des champions lors du tour de barrages (3-1, 1-2), le club espagnol est cette fois venu s'imposer sur le terrain de l'Olympique lyonnais lors de la 2e journée de la phase de poules (1-0). Tenu en échec lors de la 1re journée sur la pelouse de La Gantoise (1-1), l'OL réalise une bien mauvaise opération dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale, d'autant que, dans les même temps, le Zénith Saint-Pétersbourg s'est imposé contre La Gantoise (2-1), s'installant en tête du groupe H. Le seul but du match, parti d'un coup franc rapidement joué, a été inscrit par l'ancien Grenoblois Sofiane Feghouli, auteur d'une frappe splendide sous la barre à la 42e minute.

Feghouli inscrit le seul but de la rencontre :

Deux montants de chaque côté. Deux minutes plus tôt, Feghouli avait vu sa frappe repoussée par la barre transversale (40e). Les montants ont été mis à contribution en première période puisqu'Aymen Abdennour a lui aussi touché du bois, de la tête (35e) alors que les Lyonnais ont eu, eux aussi, leur lot de malchance, entre le coup franc de Mathieu Valbuena repoussé sur son montant droit par le portier valencian Jaume Domenech (27e) et le tir contré d'Alexandre Lacazette qui s'est échoué sur la barre (45e+1). Les joueurs d'Hubert Fournier ont eu une autre occasion d'égaliser dans le temps supplémentaire mais la frappe de Jordan Ferri, entré à la place de Sergi Darder, blessé, a fui la cage. En deuxième période, Valbuena et consorts n'ont jamais réussi à prendre à revers la défense de Valence, malgré deux occasions splendides dans le temps supplémentaire, par Corentin Tolisso puis Samuel Umtiti.

"Les erreurs, on le paie cash." "Je pense qu'on a fait un bon match mais il aurait été très bon si on avait eu un peu plus de réussite", a reconnu le capitaine de l'OL, Maxime Gonalons, au micro de Be In Sports. "On prend un but bête. On doit faire mieux dans ce genre de situation. A ce niveau de la compétition, les erreurs, on les paie cash. Mais si on continue dans cet état d'esprit-là, les résultats vont revenir, il n'y a pas de raison." Battu sur la pelouse de Bordeaux (3-1) lors de la dernière journée de Ligue 1 et seulement 8e du classement, l'OL tentera de se relancer samedi après-midi, toujours à Gerland, contre le Stade de Reims.