Ligue des champions : le Real élimine l'Atlético et rejoint la Juventus en finale

  • A
  • A
Ligue des champions : le Real élimine l'Atlético et rejoint la Juventus en finale
Sous la pluie, le Real Madrid a fêté une qualification obtenue dans un mélange de douleur et de maîtrise, mercredi soir.@ CESAR MANSO / AFP
Partagez sur :

Mercredi soir, le Real Madrid s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions, en dépit de sa défaite contre l'Atlético (2-1). Le Real retrouvera la Juventus de Turin, le 3 juin à Cardiff.

Jamais l'Atlético Madrid n'avait battu le Real sur la scène continentale. Jamais les Merengue n'avaient encaissé deux buts en seize minutes dans leur histoire en Ligue des champions. Voilà qui est désormais chose faite. Mais ce n'est pas ça qui remontera le moral des valeureux Colchoneros. Car c'est bien le Real Madrid qui s'est qualifié mercredi pour la finale de la C1.

Après avoir résisté à son petit frère madrilène, qui a dominé la demi-finale retour (2-1) sans pouvoir remonter sa défaite de l'aller (3-0), l'équipe de Zinédine Zidane s'en ira défier la Juventus Turin pour un choc au sommet, le 3 juin à Cardiff, au Pays de Galles.

Début idéal pour l'Atlético. Tout avait pourtant parfaitement débuté pour l'Atlético. Les hommes de Diego Simeone, couteau entre les dents dès les premières minutes, avaient réussi à prendre le Real à la gorge dans le premier quart d'heure. Dès la 12e minute, Saul Niguez s'élevait plus haut que tout le monde sur corner pour entamer une improbable "remontada".


CANAL+ Atlético Madrid / Real Madrid - Saul...par CanalPlusSport

Griezmann emballe le match. Quatre minutes plus tard, le scénario allait faire s'emballer un peu plus un stade déjà en fusion. La faute à Raphaël Varane, coupable d'un geste non maîtrisé – et évitable - sur Fernando Torres. Griezmann transformait le penalty, avec un peu de chance (16e minute). Un sixième but dans cette Ligue des champions qui chassait un peu son échec dans cet exercice en finale de la compétition l'an passé contre le Real.


CANAL+ Atlético Madrid / Real Madrid - Antoine...par CanalPlusSport

Un rythme difficile à tenir. Mais le rêve n'a duré qu'un temps et les cauchemars lui sont vite revenus en tête. Car à mesure que l'intensité baissait et que les nombreuses fautes d'un camp comme de l'autre entrecoupaient le jeu, l'Atlético a fini par laisser le cuir à l'adversaire, à la demi-heure de jeu. Il n'en fallait pas tant au Real, jusque-là en souffrance, pour se ragaillardir, à l'image d'un Karim Benzema longtemps contesté dans la capitale espagnole, mais qui a fait taire tout le monde sur une seule action.

Et Benzema calma tout un stade. Esseulé côté gauche, dos au jeu, le Français s'est frayé un chemin le long de la ligne de but, avant de réussir un somptueux double contact pour éliminer trois défenseurs. Sa passe en retrait aurait pu être décisive si Oblak n'avait pas repoussé le tir de Toni Kroos. Elle l'a tout de même été, puisque Isco a conclu le travail de près (42e). De quoi mettre fin aux espoirs des Rojiblancos, désormais contraint de marquer trois fois pour se qualifier. 


CANAL+ Atlético Madrid / Real Madrid Isco...par CanalPlusSport

Logiquement, la tension est retombée en seconde période, en partie grâce aux exploits du gardien merengue Keylor Navas, auteur notamment d'une double parade incroyable face à Yannick Ferreira Carrasco et Kevin Gameiro, deux anciens de Ligue 1 (66e). L'Atletico n'avait plus que ses yeux pour pleurer et faire, sous une pluie battante, ses adieux à l'Europe et au stade Vicente-Calderon, bientôt transformé en centre commercial. Le Real, tenant du titre, poursuit quant à lui son idylle avec la "Coupe aux grandes oreilles", plus prêt que jamais à croiser le fer avec les Turinois.