Ligue des Champions : le PSG, c'est de la Bâle !

  • A
  • A
Ligue des Champions : le PSG, c'est de la Bâle !
Angel Di Maria a inscrit le premier but des Parisiens.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Grâce à des buts de Di Maria, Lucas et cavani, mercredi soir face au FC Bâle, les Parisiens conservent la tête de leur groupe, à égalité de points avec Arsenal.

Malgré quelques frayeurs en début de match, le Paris Saint-Germain s'est imposé à domicile contre les Suisses du FC Bâle. Angel Di Maria, Lucas et Edinson Cavani, sur pénalty, ont offert la victoire au club de la capitale.

Deux poteaux pour les Suisses. Paris peut s'estimer heureux du scénario favorable de sa rencontre face à des Suisses qui n'ont pas fermé le jeu. Comme à Ludogorets (3-1) il y a trois semaines, le PSG a été très long à entrer dans le match, et a frôlé la correctionnelle en étant sauvé deux fois par ses montants (5ème, 36ème), avant de prendre la mesure d'un adversaire trahi par son manque d'efficacité offensive.

Di Maria buteur et blessé. C'est Angel Di Maria qui a délivré le quadruple champion de France peu avant la pause, en reprenant très fort, du droit, un centre de Blaise Matuidi mal renvoyé par la défense. Adrien Rabiot, peut-être le meilleur Parisien sur la pelouse pour sa capacité à éclairer le jeu, était à l'origine de l'action (40ème). L'Argentin, dont c'est le premier but de la saison et même en six mois (!), a en quelque sorte débuté son "opération rédemption", après un début d'exercice indigne de son niveau. Malgré cela, hormis une volée acrobatique passée de peu à côté (31ème), "El fideo" a été peu en vue jusqu'à sa sortie, vraisemblablement touché aux lombaires.

En seconde période, lors de laquelle Bâle a encore touché le poteau (66ème), mais a aussi moins perturbé des Parisiens avertis donc plus concentrés défensivement, Lucas a fait le break (62ème). Un bon enchaînement contrôle-plat du pied, qui a puni un autre mauvais renvoi de la défense suisse, après un centre de Serge Aurier cette fois. A la dernière minute, Edinson Cavani a transformé un pénalty qu'il avait lui-même obtenu (90ème+3).

Égalité avec Arsenal. Comme imaginé, le gain de la première place, si important dans l'optique d'un tirage plus clément en 8èmes de finale, se jouera vraisemblablement entre les Parisiens et les Gunners, sept points chacun. Arsenal est premier grâce à sa meilleure différence de buts après la correction infligée à Ludogorets (6-0), mais c'est bien la différence particulière qui prévaut en C1. Et le match à l'Emirates Stadium du 23 novembre constituera la finale du groupe. D'ici là, Paris devra élever son niveau de jeu.