Ligue des champions : le PSG doit-il craindre Manchester City ?

  • A
  • A
Ligue des champions : le PSG doit-il craindre Manchester City ?
Les Parisiens recevront Manchester City le mercredi 6 avril, avant de se déplacer en Angleterre le mardi 12 avril.@ OLI SCARFF / AFP
Partagez sur :

Le PSG sera opposé à Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions. Les Parisiens, certes favoris, devront tout de même se méfier.

C'est loin d'être le pire tirage pour le PSG. Mais ce n'est pas le plus simple non plus. Les Parisiens affronteront les Anglais de Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions les 6 et 12 avril prochains.

Un manque d'expérience. Les Citizens, actuellement quatrièmes de Premier League, à douze points du leader Leicester (avec un match en moins), disputeront là leur tout premier quart de finale de Ligue des champions, après deux éliminations successives en huitièmes de finale contre l'impitoyable Barça. Contrairement à la majorité des clubs anglais, City n’a d'ailleurs pas vraiment de tradition européenne. Seule une Coupe des coupes glanée en 1970 vient remplir leur placard à trophées. Le PSG, quant à lui, jouera son quatrième quart de finale consécutif. A ce niveau, une telle expérience n'est pas négligeable..

Un effectif de stars. Mais les Skyblues sont capables de gagner contre n'importe qui, comme ils l'ont prouvé l'an passé en battant le redoutable Bayern Munich (3-2) en phase de poules. Leur colonne vertébrale - Hart-Kompany-Touré-Silva-Agüero - est même l'une des meilleures du monde quand elle décide d'appuyer sur l'accélérateur. Si le défenseur et capitaine de Manchester City, Vincent Kompany, est d'ores et déjà forfait pour le match aller, Sergio Agüero, représentera sans nul doute le danger le plus important devant la cage de Kevin Trapp.

Le PSG favori des statistiques. Mais s'il peut craindre l'Argentin, le Paris Saint-Germain peut aussi s'appuyer sur les statistiques. Grâce à leurs deux victoires contre Chelsea en huitièmes de finale, les Parisiens peuvent se targuer d'un bilan de trois victoires, quatre nuls et seulement une défaite face aux équipes anglaises. La seule confrontation entre Manchester City et le PSG, en 2008, avait accouché d'un match nul (0-0) anecdotique, tant les deux équipes n'avaient rien à voir avec ce qu'elles sont devenues aujourd'hui. A l'époque, le PSG, entraîné par Paul Le Guen, était emmené par son duo d'attaquants Luyindula-Kezman. Bien loin de ses stars actuelles, Zlatan Ibrahimovic en tête.