Ligue des champions : la toute petite chance de Lyon

  • A
  • A
Ligue des champions : la toute petite chance de Lyon
Lyon et Alexandre Lacazette vivent une campagne difficile en Ligue des champions. @ AFP
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais n'a qu'une infime chance de se qualifier pour les huitièmes de finale, avant son match contre La Gantoise, mardi soir.

L'OL, au bord du précipice en Ligue des champions, s'accroche à un mince espoir. Les Lyonnais, qui affrontent La Gantoise lors de la 5e journée de la phase de poules de la compétition, mardi soir, doivent miser sur un improbable concours de circonstances pour se qualifier en huitièmes de finale. Avec un seul match nul et trois défaites en quatre rencontres, la campagne européenne des Rhodaniens s'apparente à un long chemin de croix. Mais un miracle est toujours possible. Europe 1 vous explique pourquoi.

  • Le point sur le classement :

Pour comprendre la situation désespérée dans laquelle se trouvent les coéquipiers d'Alexandre Lacazette, faisons un point sur le classement. Après quatre journées, l'OL est dernier de son groupe, avec 1 point. La deuxième place qualificative pour les huitièmes de finale est occupée par Valence, avec 6 points, alors que La Gantoise est troisième avec 4 points. Conséquence : une victoire de Valence ou de La Gantoise lors des deux dernières journées éliminerait automatiquement l'OL.

Le classement après 4 journées  :

  • 1 -

    Zénith 12 points

  • 2 -

    Valence 6 points

  • 3 -

    La Gantoise 4 points

  • 4 -

    Lyon 1 point

  • Condition numéro 1 : remporter les deux derniers matches

Pour se qualifier en huitièmes de finale, les hommes d'Hubert Fournier n'ont pas le choix. Il leur faut impérativement remporter leurs deux dernières rencontres. La première partie de l'objectif passe par la réception de La Gantoise, mardi soir, à Gerland. A l'aller, les Lyonnais avaient obtenu un nul frustrant (1-1), après avoir évolué à 11 contre 10 et raté un penalty en toute fin de match. Les Belges, de leur côté, ont surpris en battant Valence (1-0), à domicile lors de leur dernier match.

Mais au vu de leur état de forme actuel, battre La Gantoise serait déjà un bel accomplissement pour Lyon. L'OL s'est noyé vendredi soir à Nice, dans le sillage d'un Mapou Yanga-Mbiwa cataclysmique (3-0). Surtout, le niveau de jeu affiché depuis le début de la saison n'incite pas à l'optimisme. Après La Gantoise, les Lyonnais se rendront le 9 décembre à Valence pour, si tout se passe bien, jouer leur qualification. A une seule condition…

  • Condition numéro 2 : des résultats favorables

Car pour espérer jouer une "finale" pour la qualification à Valence, l'OL dispose de deux cas de figure. Lyon doit d'abord soutenir le Zénith Saint-Pétersbourg, premier de la poule avec quatre victoires en autant de rencontres. En effet, si Valence ou La Gantoise gagnent contre le Zénith, les espoirs des Lyonnais seront définitivement enterrés. Les Russes peuvent donc laisser l'OL dans la course en gagnant leurs deux dernières rencontres.

Autre cas de figure : que Valence fasse match nul au Zénith, et que Lyon gagne contre la Gantoise. Ainsi, les Lyonnais s'offriraient une "finale" pour la qualification à Valence, puisque les Gones compteraient 4 points, et les Valencians 7 points. En Espagne, l'OL devrait non seulement s'imposer, tout en possédant une meilleure différence de but particulière. Les Lyonnais, battus 1-0 à l'aller par Valence, devront donc avoir une meilleure différence de buts lors des confrontations contre les Espagnols. En clair : il leur faudra battre les Espagnols sur un meilleur score que 1 à 0, chez eux. Pas une mince affaire... Mais tout n'est pas perdu : en terminant troisième de la poule, les Lyonnais seraient alors reversés en Ligue Europa. Une compétition où, là, l'OL aurait autre chose à jouer qu'un rôle de faire-valoir.  

Le calendrier des deux dernières journées :

24 novembre
Zénith - Valence
Lyon - La Gantoise

9 décembre
Valence - Lyon
La Gantoise - Zénith