Ligue des champions : Griezmann superstar

  • A
  • A
Ligue des champions : Griezmann superstar
Avec 31 buts toutes compétitions confondues, Antoine Griezmann réalise la meilleure saison de sa carrière.@ LUKAS BARTH / AFP
Partagez sur :

L'attaquant français de l'Atlético, auteur du but de la qualification pour la finale, a encore été décisif. 

À chaque match, le petit "Grizi" grandit. Antoine Griezmann a été le grand homme de la qualification de l'Atlético de Madrid pour la finale de la Ligue des champions, mardi soir, sur la pelouse du Bayern Munich (1-0 à l'aller, 1-2 au retour). Déterminant dans le repli défensif en première période, l'international français a crucifié les Bavarois sur un contre en seconde période et envoyé les "Colchoneros" au paradis. À un mois de l'Euro, Antoine Griezmann est bel et bien devenu un attaquant de classe mondiale.

Le sacrifice au nom du collectif. En première période, l'attaquant formé à la Real Sociedad a pourtant énormément souffert. Comme toute son équipe, il a été étouffé par le pressing et la maîtrise technique du Bayern. Privé de munition, Griezmann s'est sacrifié au nom du collectif, jouant très bas sur le terrain pour tenter de couper les premières relances bavaroises. Pas spectaculaire, mais tellement important dans le système parfaitement organisé (et exigeant physiquement) prôné par son entraîneur Diego Simeone.

L'instinct du tueur. Là où d'autres attaquants auraient pu être frustrés, Griezmann n'a pas bronché. Ses efforts ont été récompensés en seconde période, après le changement tactique opéré par son coach. L'entrée de Yannick Ferreira Carrasco, l'ancien ailier de l'AS Monaco, a changé le visage de l'Atlético et Griezmann a enfin pu toucher davantage de ballons. Et sur sa première occasion, son instinct du buteur a fait mouche. Parfaitement lancé par Fernando Torres, à la limite du hors-jeu, "Grizi" s'est présenté seul face à Manuel Neuer. D'un tir parfait du gauche, il a ajusté le meilleur gardien du monde pour offrir l'égalisation à son équipe et signer ce qui restera comme le but de la qualification (54ème, 1-1).

Une saison magistrale. L'attaquant de l'équipe de France a ensuite constamment mis en danger la défense du Bayern par sa vitesse et ses prises de balles. Il a même poursuivi sa débauche d'énergie, jusqu'à son remplacement en fin de match par Thomas Partey (82ème), sous les applaudissements des supporters de l'Atlético. Car cette saison, les "Colchoneros" doivent une fière chandelle au petit Français. Avec 31 buts toutes compétitions confondues, dont 7 désormais en Ligue des champions, Antoine Griezmann réalise la meilleure saison de sa carrière. Une excellente nouvelle pour l'équipe de France, qui comptera énormément sur lui dans un mois. Si "Grizi" poursuit sur sa lancée, son Euro pourrait être grandiose.