Ligue des champions : Gianluigi Buffon reste le "n°1 mondial" pour son entraîneur

  • A
  • A
Ligue des champions : Gianluigi Buffon reste le "n°1 mondial" pour son entraîneur
Gianluigi Buffon a été l'un des artisans du succès de la Juve à Monaco (2-0), mercredi soir.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le gardien de la Juve a été l'un des grands acteurs de la victoire de son équipe, mercredi soir, à Monaco, en demi-finales aller (2-0).

Avant cette demi-finale aller de Ligue des champions entre l'AS Monaco et la Juventus Turin (0-2), on avait beaucoup évoqué le duel entre le portier de la "Vieille Dame", Gianluigi Buffon, 39 ans, et l'attaquant de l'AS Monaco, Kylian Mbappé, 18 printemps. Ce duel a eu lieu. Et il se pourrait bien que son issue, favorable au plus âgé des deux, ait changé le cours de cette demi-finale. Il y a d'abord eu une tête trop molle de Mbappé (13e) puis, trois minutes plus tard, une reprise de volée du jeune attaquant monégasque que Buffon a sorti à son poteau gauche (16e). Moins d'un quart d'heure plus tard, la Juve ouvrait le score par Gonzalo Higuain (29e) et Mbappé, en échec, disparut peu à peu des radars…



"Décisif aux moments importants". "Je suis content de Buffon", a insisté l'entraîneur de la Juve, Massimiliano Allegri, après la rencontre. "'Gigi' reste le n°1 mondial. Il a été très costaud. Il l'avait déjà été contre Barcelone (en quarts de finale, où la Juve n'avait pas encaissé de but, 3-0, 0-0, ndlr). Comme le font les grands joueurs, il est décisif aux moments importants." En dehors de sa parade face à Mbappé, Buffon a également sorti une magnifique claquette sur une tête de Valère Germain, dans la dernière minute du temps réglementaire.

"On a approché cette rencontre comme il fallait le faire", a insisté Buffon. "Nous craignons cette équipe. La seule manière de remporter ce match, c'était de jouer comme nous l'avons fait. D'un point de vue tactique, le coach a eu la sensibilité nécessaire pour faire ce qu'il fallait pour gagner. On peut lui dire bravo. Il y a encore le match retour à jouer. Monaco, c'est une équipe qui est capable de tout, avec son attaque. Nous avons l'avantage, mais rien n'est gagné d'avance." La Juve a son avantage de deux buts et a aussi Buffon, ce qui fait beaucoup avant le match retour prévu mardi prochain à Turin…