Ligue des champions - CSKA Moscou-Monaco : pourquoi il ne faut pas louper les matches de l’ASM

  • A
  • A
Ligue des champions - CSKA Moscou-Monaco : pourquoi il ne faut pas louper les matches de l’ASM
La joie de Glik, buteur à la dernière minute du match contre Leverkusen (1-1), lors de la 2e journée de Ligue des champions. @ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Les Monégasques se déplacent sur la pelouse du CSKA Moscou, mardi soir pour le compte de la troisième journée de la Ligue des champions. 

A l’ombre du choc entre Lyon et la Juventus Turin, l’AS Monaco joue mardi soir une grande partie de son avenir européen. Le club de la Principauté, qui a débuté la phase de poules de la Ligue des champions avec 4 points en deux matches, peut prendre une sérieuse option sur la qualification en huitièmes de finale en cas de bon résultat sur la pelouse du CSKA Moscou. Comme souvent ces dernières années, les Monégasques évolueront pourtant dans un relatif anonymat, malgré des résultats nettement meilleurs que la plupart des clubs français. Voici pourquoi l’ASM mérite d’être regardé autant que le PSG ou l’OL.  

  • Parce que Monaco réalise un beau début de saison

Premier de son groupe en Ligue des champions, troisième de Ligue 1 : Monaco tient son rang cette saison. L’ASM a notamment marqué les esprits en battant les solides Anglais de Tottenham lors de la 1ere journée de Ligue des champions, à Londres (2-1), ainsi que le PSG en championnat (3-1). Seules la lourde défaite à Nice (4-0), et celle à Toulouse (3-1), vendredi lors de la dernière journée de championnat, ternissent un tant soit peu le bilan monégasque.

  • Parce qu’avec eux, il y a (enfin) du spectacle

Fini le Monaco ennuyeux et défensif des deux dernières saisons. Cette année, l’ASM développe du jeu et marque des buts, au point d’être, après neuf journées, la meilleure attaque de Ligue 1 (23 buts). Principales victimes des offensives monégasques : Lille, battu 4-1, Rennes, balayé 3-0, ou encore le FC Metz, qui a explosé 7-0 sur son terrain. Et même quand ils perdent, les joueurs de la Principauté offrent des buts (défaites 4-0 à Nice et 3-1 à Toulouse). Raison de plus de regarder leurs matches.

Le résumé de la victoire de Monaco à Metz (7-0), lors de la 8ème journée de Ligue 1 :

  • Parce que l’ASM est un digne représentant français en Ligue des champions

Contrairement à de nombreux clubs tricolores, l’AS Monaco a ces dernières années dignement représenté le football français. Il y a deux ans, la magnifique épopée en Ligue des champions s’était arrêtée en quarts de finale face à la Juventus Turin, après avoir éliminé Arsenal au tour précédent. Cette année, la victoire à Tottenham a d’ores et déjà marqué les esprits. Mais désormais, l’objectif est clairement de se qualifier pour les huitièmes de finale. Pour ne pas laisser le PSG porter seul les espoirs français dans la reine des compétitions européennes.

  • Parce que Leonardo Jardim est un grand entraîneur

Depuis son arrivée sur le banc monégasque, à l’été 2014, Leonardo Jardim a terminé deux fois à la troisième place de Ligue 1 et atteint les quarts de finale de Ligue des champions il y a deux ans. Un bon bilan mais pas suffisant pour le foot français, puisque le Portugais n’a étonnamment jamais été nommé pour le titre de meilleur entraîneur du championnat. Pourtant, il a réussi à gérer les nombreuses ventes de joueurs à l’été 2015 (Martial, James Rodriguez, Falcao…) et à en révéler d’autres, du joyaux Bernardo Silva à l'explosif Thomas Lemar en passant par le solide Tiémoué Bakayoko, tout en obtenant toujours d’excellents résultats. La marque des grands entraîneurs, avec ou sans reconnaissance du foot français.