Ligue 1 : pour Jean-Michel Aulas, Vincent Labrune "est un guignol"

  • A
  • A
Ligue 1 : pour Jean-Michel Aulas, Vincent Labrune "est un guignol"
Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. @ AFP
Partagez sur :

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a estimé dimanche que la président de Marseille, Vincent Labrune, était "un guignol" après l'interruption du match entre les deux équipes. 

"Pour moi c'est un guignol", a dit le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, a propos de celui de Marseille, Vincent Labrune, à la suite du match entre les deux équipes, dimanche, interrompu 20 minutes à cause de jets de projectiles.

"Il ne fera pas de vieux os dans le football". "Les propos de Vincent Labrune sont irresponsables, pour moi c'est un guignol, et je pense qu'il ne fera pas de vieux os dans le football", a déclaré Jean-Michel Aulas aux journalistes à l'issue du match.

La réaction de Labrune après les incidents. Il reproche à son homologue sa réaction aux incidents. Vincent Labrune a assuré qu'il prendrait "(ses) responsabilités en tant que président, et je veux que tout le monde les prenne à la Fédération, à la direction de l'arbitrage, et à l'Olympique lyonnais également".

L'intégrité physique de Valbuena "mise en danger". "Cela fait 28 ans que je suis dans le football, j'ai vécu des ambiances compliquées mais jamais comme j'ai pu le voir ce soir", a ajouté Jean-Michel Aulas, faisant allusion aux quatre ans de présidence de son homologue en regard de sa propre expérience. 

Le numéro un lyonnais a également évoqué le traitement réservé à Mathieu Valbuena, ex-joueur de Marseille, qui a subi plusieurs fautes dans le jeu, outre les sifflets de son ancien public. "Ce qui s'est passé contre lui est une vendetta volontaire, son intégrité physique a été mise en danger", a estimé Jean-Michel Aulas.