Ligue 1 : Nice l'emporte à Marseille et se relance

  • A
  • A
Ligue 1 : Nice l'emporte à Marseille et se relance
Hatem Ben Arfa vient féliciter Valère Germain, seul buteur de la rencontre face à l'OM, dimanche.@ Bertrand LANGLOIS/AFP
Partagez sur :

REBOND - Les Aiglons, qui restaient sur trois matches sans victoire, l'ont logiquement emporté 1-0, dimanche, à Marseille.

L'OGC Nice bouge encore ! Le tube de ce début d'automne, qui restait sur trois matches sans succès en Ligue 1, s'est relancé de bien belle façon, dimanche, en l'emportant 1-0 sur la pelouse de l'OM, lors de la 13e journée. Le seul but de la rencontre, fort joli, a été inscrit peu après le quart d'heure de jeu par Valère Germain, parfaitement servi par Wallyson dans la profondeur. Le joueur prêté par l'AS Monaco s'est glissé dans l'arrière-garde marseillaise avant d'ajuster Steve Mandanda d'un beau tir croisé. Ce succès a également été marqué par la grande performance d'Hatem Ben Arfa. Rappelé cette semaine en équipe de France, l'ancien Marseillais a régalé, avec plusieurs déboulés dont il a le secret (31e, 85e) et même un coup franc de 30 mètres sorti par Mandanda. Grâce à ce succès, l'équipe de Claude Puel se replace au classement, à trois points seulement de l'actuel dauphin, le Stade Malherbe de Caen.

"Cette victoire a une saveur particulière parce qu'on avait discuté avant de partir avec nos supporters, qui étaient interdits de déplacement", a précisé Jérémy Pied au micro de BeIN Sports. "C'était important de tout donner, et le résultat est là. Lors de nos trois derniers matches (en Ligue 1 car,entre temps, Nice s'est aussi qualifié à Caen en Coupe de la Ligue, ndlr), on était là dans l'état d'esprit mais dans le jeu, on n'y arrivait pas. Ce soir (dimanche soir), au niveau de l'intensité, de nos courses, on était déterminés."

Rechute pour l'OM. Pour l'OM, en revanche, ce match marque une rechute. Les Phocéens restaient en effet sur trois victoires de rang toutes compétitions confondues. Dimanche, l'équipe de Michel n'a rien montré en première mi-temps et guère plus en seconde. Les absences conjuguées de Nicolas Nkoulou, Rémy Cabella et Lassana Diarra n'ont évidemment pas aidé. Les seules occasions marseillaises : une frappe non cadrée de Jacques-Alayxis Romao (51e) et un tir contré de Michy Batshuayi (63e). C'est maigre.