Ligue 1 : Monaco humilie l’OM 6 à 1

  • A
  • A
Ligue 1 : Monaco humilie l’OM 6 à 1
Falcao, à gauche, a inscrit un doublé. @ Valery HACHE / AFP
Partagez sur :

Les champions de France en titre ont atomisé Marseille, dimanche en clôture de la 4ème journée. 

Rien ne peut faire dévier l’AS Monaco de sa trajectoire. En plein feuilleton Kylian Mbappé, annoncé avec insistance au PSG, les champions de France en titre ont prouvé que, malgré les départs de nombreux joueurs cet été, ils restent une formidable équipe. Dimanche soir, l’ASM a humilié dans les grandes largeurs l’OM (6-1), en clôture de la 4ème journée de Ligue 1. Les Monégasques, sans forcer leur talent, menaient même 4 à 0 à la mi-temps, face à des Marseillais totalement dépassés et encore une fois catastrophiques en défense. Avec quatre victoires en autant de rencontres, les joueurs de la Principauté, deuxièmes à égalité de points avec le PSG (12 pts chacun), démontre qu’ils ne lâcheront pas facilement leur titre.  

Falcao, 7 buts en...4 matches ! Les Monégasques, qui avaient déjà ridiculisé l’OM à deux reprises la saison dernière (4-0 et 4-1), ont démarré leur festival dès la 2e minute, grâce à Glik, totalement oublié par les cinq défenseurs alignés par Rudi Garcia (sic). Radamel Falcao, auteur d’un début de saison phénoménal avec désormais 7 buts en quatre matches, a alourdi la note d’un doublé (20e s.p, 35e), avant le but du 4-0 juste avant la mi-temps signé Adama Diakhaby, arrivé cet été de Rennes (45e). C’en était trop pour une partie des supporters marseillais, qui ont alors tenté d’envahir le terrain du stade Louis-II. Un accès de fièvre heureusement contenu par les stadiers et les policiers.

Marseille, le chantier reste immense. Sur le terrain, en revanche, Monaco n’a rien fait pour calmer les fans phocéens. Sans forcer leur talent face à cet OM d’une rare faiblesse, les hommes de Leonardo Jardim ont continué à s’amuser. Même les défenseurs ont participé à la fête, avec un but du latéral Djibril Sidibé (5-0, 68e), avant de convertir la balle de match par le milieu de terrain, lui aussi courtisé par le PSG, Fabinho (6-1, 79e s.p). Déjà inquiétants dans le jeu en Ligue Europa, l’OM a cette fois été puni de toutes ses lacunes et des choix discutables de son entraîneur, Rudi Garcia. Il reste seulement quelques jours, d’ici la clôture du mercato le 31 août, aux dirigeants phocéens pour se renforcer. Au vu de la rencontre de dimanche soir, le chantier est colossal.