Ligue 1 : Lyon s'offre le derby contre Saint-Étienne

  • A
  • A
Ligue 1 : Lyon s'offre le derby contre Saint-Étienne
Sergi Darder et Nabil Fekir célèbrent l'ouverture du score.@ ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais a remporté dimanche le premier derby disputé dans son nouveau stade, le Parc OL, en clôture de la 8ème journée de Ligue 1.

Quelles que soient les turbulences, l'Olympique Lyonnais sait se remobiliser pour le derby. Les Gones, qui restaient sur deux défaites contre Lorient et Séville, ont retrouvé le succès dimanche, avec la réception victorieuse de l'AS Saint-Étienne (2-0). Les buts de Sergi Darder et Rachid Ghezzal leur permettent de remonter à la 5e place du classement de Ligue 1 après cette huitième journée. Une belle soirée lyonnaise célébrée devant une affluence record : 57 050 spectateurs se sont massés dans le Parc OL, qui accueillait le derby pour la première fois, huit mois après son inauguration.

blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr">

#OLASSEpic.twitter.com/qAkKnSJEcz

— Olympique Lyonnais (@OL) 2 octobre 2016

En l'absence d'Alexandre Lacazette, toujours touché à la cuisse, l'OL peut heureusement s'appuyer sur Nabil Fekir, qui semble avoir retrouvé toute sa capacité de percussion. Sur l'ouverture du score de Sergi Darder, c'est lui qui, d'une accélération au timing parfait, fait la différence avant d'ajuster son centre du droit au second poteau. À bout portant, Darder n'a plus qu'à mettre la tête pour devancer le retour des défenseurs stéphanois et tromper Stéphane Ruffier (41e). L'Espagnol et les siens se sont montrés moins efficaces au retour des vestiaires mais une belle frappe de Ghezzal est venu valider leur succès en fin de match.

Lopes et Ruffier inspirés. Plus inspirés après l'heure de jeu, les Lyonnais ont profité des espaces ouverts par les Stéphanois pour multiplier les occasions franches. Sans parvenir à tromper Stéphane Ruffier. En l'espace de 10 minutes, le gardien stéphanois a remporté deux duels avec Corentin Tolisso (73e, 77e) et réalisé une parade extraordinaire sur une frappe puissante de Nabil Fekir (79e). Il a aussi vu Lucas Tousart raté le cadre à deux reprises et Sergi Darder, seul dans la surface de réparation, envoyer le ballon au-dessus du but vide.

Avant de baisser le pied en fin de match, Stéphanois ont eux aussi eu les opportunités de faire trembler les filets. Anthony Lopes a notamment signé une sortie exceptionnelle dans les pieds de Vincent Pajot juste après avoir vu une tentative de Kevin Monnet-Paquet s'écraser sur le poteau. Romain Hamouma observait tout cela de loin, touché à la cuisse. Dimanche, la réussite était lyonnaise.