Ligue 1 : Lyon remporte le choc face à Marseille

  • A
  • A
Ligue 1 : Lyon remporte le choc face à Marseille
La joie de Mariano, au centre, buteur contre Marseille. @ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

L'OL a battu l'OM (2-0) en clôture de la 18e journée. Les Lyonnais, troisièmes, prennent trois points d'avance sur les Marseillais. 

Lyon ne lâche pas le podium. L'OL a conforté sa troisième place grâce à sa victoire dans le choc des "Olympique" contre l'OM (2-0), dimanche soir lors de la 18e journée de Ligue 1. Les Lyonnais, dans une ambiance bouillante pour les 30 ans des "Bad Gones", le principal groupe de supporters, ont pris le dessus par l'intermédiaire de Nabil Fekir (6e), après une grosse bourde de Steve Mandanda, et par Mariano Diaz, d'une magnifique tête (51e). L'OL, troisième à égalité de points avec l'AS Monaco, deuxième (38 pts chacun), devance désormais de trois unités les Marseillais, quatrièmes (35 pts). 

Mandanda se rate... Pour les 30 ans des "Bad Gones", Steve Mandanda leur a offert, bien involontairement, un beau cadeau d'entrée de match. Le gardien international s'est totalement troué sur un coup franc lointain de Nabil Fekir, dont le rebond a pris à défaut "El Fenomeno" (6e). Ce coup du sort précoce n'a pourtant pas sonné la fin des espoirs marseillais. Les joueurs de Rudi Garcia, joueurs et convaincants, ont cependant manqué de réalisme. Tout l'inverse des Lyonnais : en seconde période, Mariano Diaz a doublé la mise (51e) de la tête, malgré un superbe arrêt de Mandanda juste avant. 

...et Lopes flambe. Les Marseillais peuvent en effet regretter leurs occasions ratées... et le superbe match d'Anthony Lopes. Le gardien lyonnais a sorti de magnifiques parades de bout en bout, avec deux arrêts réflexes sur sa ligne en première période, sur une tête puissante d'Adil Rami (14e) puis une reprise de Lucas Ocampos (37e). Le Portugais, heureux sur une frappe de Morgan Sanson sur le poteau (75e), a définitivement dégoûté ses adversaires dans le temps additionnel, avec une double parade magnifique (93e). Il y a des soirs comme ça (si vous êtes Lyonnais), où tout vous réussit.