Ligue 1 : Le PSG l'emporte 2-1 à Marseille grâce à Ibrahimovic et Di Maria

  • A
  • A
Ligue 1 : Le PSG l'emporte 2-1 à Marseille grâce à Ibrahimovic et Di Maria
Di Maria fête le but de la victoire face à l'OM avec Ibrahimovic, dimanche soir.@ Anne-Christine POUJOULAT/AFP
Partagez sur :

INVINCIBLES - Les Parisiens, longtemps malmenés, conservent leurs 24 points d'avance en tête de la Ligue 1.

Comme lors du match aller, le 4 octobre dernier, l'Olympique de Marseille a fait trembler le PSG, dimanche soir, en clôture de la 25e journée de Ligue 1. Mais, comme lors du match aller, les joueurs de Michel ont fini par s'incliner sur le même score de 2-1. Il s'agit de la neuvième victoire de suite pour le PSG face à son rival, qui enregistre son dixième match de rang sans succès à domicile. Le PSG, qui conserve à l'issue de cette 25e journée de Ligue 1 ses 24 points d'avance sur l'AS Monaco, étire à 34 sa série de matches sans défaite dans l'élite, ce qui constitue une nouvelle marque record. Mais, dimanche, rien ne fut facile pour le triple champion de France en titre...

Ibrahimovic et Di Maria décisifs. Pourtant, le PSG avait frappé vite et fort. Sur un oubli défensif de Brice Dja Djéddjé, Maxwell servit Zlatan Ibrahimovic au deuxième poteau. Le Suédois ne manqua pas l'offrande pour inscrire son 21e but de la saison en Ligue 1 (0-1, 3e). Mais après cette entrée en scène fracassante, le PSG laissait peu à peu à l'OM le soin d'émerger, à l'image d'un Lassana Diarra rayonnant. Et après plusieurs minutes de domination, Rémy Cabella a égalisé après avoir effacé Thiago Motta et pris de vitesse Thiago Silva (1-1, 25e). Le match, enlevé et très correct (17 fautes et un carton jaune seulement), a alors atteint un niveau rarement atteint cette saison en Ligue 1. Le mérite en est revenu essentiellement à l'OM en deuxième période. Mais, comme d'autres avant eux, les Phocéens ont été victimes à un moment donné du talent parisien...

34 matches sans défaite, série en cours. Sur une touche rapidement jouée - et alors que Michel, le coach marseillais, souhaitait procéder à un changement -, Ibrahimovic s'est joué de Mandanda avant de mettre en retrait pour Di Maria. Avec sa vista habituelle, l'Argentin effaça le pauvre Dja Djédjé d'un crochet avant de prendre Mandanda à contre-pied (1-2, 72e). Cette fois, l'OM ne s'en est pas relevé, malgré plusieurs occasions en fin de match, par Georges-Kévin Nkoudou (89e) ou Romain Alessandrini (90e+1).

"Je pense que ça a été un bon match. Ils ont fait beaucoup d'efforts, nous aussi", a souligné au micro de Canal+ Thiago Silva, l'un des meilleurs Parisiens dimanche soir. "Si on continue comme ça, on peut arriver jusqu’au bout (du championnat) sans défaite." L'éventuel 35e match sans défaite des Parisiens en Ligue 1, ce serait samedi prochain, contre Lille. Mais avant cela, les joueurs de Laurent Blanc affronteront Lyon en huitièmes de finale de Coupe de France, mercredi. Aucun répit pour Paris.