Ligue 1 : l'OL remporte le dernier derby à Gerland

  • A
  • A
Ligue 1 : l'OL remporte le dernier derby à Gerland
Alexandre Lacazette a inscrit un triplé lors du dernier derby disputé au stade de Gerland.@ Philippe DESMAZES/AFP
Partagez sur :

DOMINATION - L'OL a dominé Saint-Etienne 3-0 lors du dernier derby rhodanien disputé à Gerland.

Alexandre Lacazette a écrit un chapitre de plus de son histoire à l'Olympique lyonnais. L'international tricolore, élu l'an passé meilleur joueur de la saison de Ligue 1, a signé dimanche un triplé face aux Verts lors du dernier derby disputé au stade Gerland. Ses trois buts ont permis à l'OL de l'emporter tranquillement contre une équipe de Saint-Etienne amorphe (3-0). Ce succès permet à l'équipe d'Hubert Fournier de rester à la deuxième place du classement, à 10 longueurs du PSG. Elle remet du baume au coeur à un club qui a enregistré mardi sa troisième défaite de la saison en Ligue des champions, ce qui a largement compromis ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la compétition.

Lacazette frappe trois fois. A l'issue d'une première période riche en tension mais pauvre en occasions, le n°10 de l'OL a fait jaillir la première étincelle sur un enchaînement digne des plus grands. Après avoir effacé Loïck Perrin d'une subtile déviation, il trompa Stéphane Ruffier d'un petit piqué avec effet rétro. Splendide (1-0, 41e). A l'heure de jeu, Lacazette montra une autre facette de son talent en étant le plus prompt pour reprendre, du gauche, une frappe repoussée par Stéphane Ruffier (2-0, 59e). Enfin, l'international tricolore a conclu son festival dans le temps supplémentaire en effaçant Ruffier dans un face-à-face (3-0, 90e+3). Et voilà le meilleur buteur de la dernière saison (27 réalisations) qui fait plus que doubler son compteur buts en un seul match (de 2 à 5). Et quel match, le derby !

Les Verts en mille morceaux. Ce derby, les Verts, vainqueurs de Dnipropetrovsk jeudi en Ligue Europa (3-0), l'ont perdu dans les grandes largeurs. Apathiques en première mi-temps - sauf pour donner des coups -, ils ont failli collectivement, des joueurs à l'entraîneur, qui avait aligné un onze étrange, avec un milieu très renforcé. Ils n'ont guère été aidés par la chance puisque Fabien Lemoine, Florentin Pogba et Robert Beric ont dû quitter prématurément la pelouse sur blessure. Face à cette cascade de pépins physiques - Gonalons et Umtiti ont également été touchés côté lyonnais -, les Verts ont même terminé la rencontre à 10 contre 11. Le temps de prendre un troisième et dernier but. Pour la (courte) route.