Ligue 1 : huis clos partiel du stade de Metz à titre conservatoire

  • A
  • A
Ligue 1 : huis clos partiel du stade de Metz à titre conservatoire
Le match Metz-Lyon avait été interrompu après un jet de pétards sur le gardien lyonnais Anthony Lopes. @ AFP
Partagez sur :

Le match contre Lyon avait été interrompu après un jet de pétards sur le gardien lyonnais Anthony Lopes. 

La tribune d'où étaient partis les pétards lors du match Metz-Lyon du week-end dernier, dont l'un avait touché le gardien lyonnais Anthony Lopes, a été fermée jeudi à titre conservatoire par la Ligue (LFP) en attendant qu'elle se prononce sur le fond. "Au vu de la gravité des faits", la commission a décidé de "fermer la tribune Est dans sa totalité".

Metz risque gros. Cette rencontre de la 16e journée de L1 avait été définitivement interrompu à la 31e minute après que le gardien de Lyon, Anthony Lopes, a été touché par un jet de pétards. Les prochains matches à domicile de l'équipe grenat sont prévus les 14 et 21 décembre (contre Toulouse en Coupe de la Ligue puis Guingamp en L1).

Le FC Metz avait voulu montrer sa bonne volonté dès avant la décision de la commission en annonçant plus tôt, dans l'après-midi, la fermeture "jusqu'à nouvel ordre" de la tribune "Est basse", le tronçon d'où étaient partis les pétards. Le club lorrain risque gros : une défaite sur tapis vert pourrait être prononcée alors que le club lorrain menait 1 à 0 à la 30e minute quand le match a été arrêté au moment des dérapages.