Ligue 1 : Guingamp s'arrache contre Bordeaux

  • A
  • A
Ligue 1 : Guingamp s'arrache contre Bordeaux
Jimmy Briand est venu tromper la défense bordelaise en toute fin de match.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

L'EAG a obtenu le point du nul grâce à un but de Jimmy Briand dans le temps additionnel, dimanche, contre Bordeaux (1-1), pour la 13e journée de Ligue 1.

C'est une spécialité guingampaise cette saison : arracher des points décisifs en faisant la différence dans les derniers instants de la rencontre. Dimanche, ce sont les Girondins de Bordeaux qui en ont fait les frais, rattrapés par les Bretons dans le temps additionnel (1-1) à l'occasion d'un match décalé de la 13e journée de Ligue 1. Jimmy Briand a signé l'égalisation tardive (90e+3) devant les supporters du Roudourou. Igor Lewczuk avait ouvert le score en première période et Jérémy Ménez a manqué le penalty du break pour les Bordelais.



Grâce à ce point inespéré, Guingamp (5e, 22 pts) reste au contact de Lyon (4e) et demeure invaincu à domicile cette saison. Bordeaux (7e, 20 pts) rate l'occasion de faire la bonne opération dans la course pour les places européennes, alors que ses concurrents, Rennes (6e, 21 pts) et Toulouse (8e, 19 pts), ont été incapables de l'emporter la veille.

Ménez rate un penalty injustifié. Véritable idole du stade du Roudourou, après notamment ses remontées successives en deuxième puis en première division, ou encore la victoire en Coupe de France en 2014, Gourvennec a eu le droit, tout comme son fidèle adjoint Éric Blahic, à un bel hommage du public, à l'image de cette banderole dressée en début de rencontre par le kop: "De l'histoire (de Guingamp, ndlr), vous avez écrit l'un des plus beaux chapitres. Merci Jocelyn et Eric".

Le défenseur bordelais Igor Lewczuk, auteur d'un sauvetage sur une frappe de Salibur en début de match (17e), ouvrait le score cinq minutes plus tard en déviant du haut du crâne un coup-franc indirect (22e). Guingamp, qui s'est procuré les occasions les plus nettes de la rencontre, a poussé jusqu'au bout pour revenir, surtout après l'échec de Ménez sur un penalty (76e) injustement accordé par Tony Chapron, l'arbitre de la rencontre, alors que la faute de Deaux sur Sabaly était en dehors de la surface.

C'est Briand, malheureux sur ses deux reprises (74e, 79e), l'une sur la barre et l'autre repoussée par Prior, qui délivrait les siens d'une tête imparable dans le temps additionnel (90+3). Après la victoire de Monaco contre Lorient vendredi (3-0), puis celle du Paris SG face à Nantes (2-0) samedi, Nice, en déplacement en soirée (20h45) à Saint-Etienne, a l'occasion de reprendre sa place de leader.