Ligue 1 : ces joueurs que l’OM devrait acheter avant Dimitri Payet

  • A
  • A
Ligue 1 : ces joueurs que l’OM devrait acheter avant Dimitri Payet
Rudi Garcia, à gauche, et son président Jacques-Henri Eyraud, à droite, vont tenter de renforcer l'OM cet hiver. @ BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

Les dirigeants tentent de faire signer le milieu offensif de West Ham. Mais d'autres postes méritent l'attention des recruteurs phocéens. 

Malgré une belle première période, l’OM n’a pas fait le poids face à Monaco. Dimanche soir, l’équipe de Rudi Garcia, jusqu’ici meilleure défense de Ligue 1 à domicile, a cédé au stade Vélodrome face à l’impressionnante puissance de feu offensive monégasque (4-1), en clôture de la 20e journée de championnat. Alors que les dirigeants phocéens se sont envolés lundi à Londres pour négocier le transfert de Dimitri Payet selon L’Équipe (et la venue du milieu de Montpellier Morgan Sanson est en bonne voie selon BeIN Sports), il nous semble, comme notre consultant Raymond Domenech, que l'urgence est ailleurs. 

  • Priorité numéro 1 : un latéral gauche

Dimanche soir, Karim Rekik a vécu un cauchemar face à Bernardo Silva dans le couloir gauche de la défense marseillaise. Si le Néerlandais, défenseur central de formation, bénéficie d’une circonstance atténuante, sa prestation doit achever de convaincre les dirigeants phocéens de recruter au plus vite un latéral gauche. Son coéquipier Henri Bedimo, actuellement blessé, n’a lui non plus pas convaincu depuis le début de la saison.

Du coup, plusieurs noms reviennent avec insistance dans les médias pour renforcer ce côté "faible" de l’OM. Un temps évoquée, la venue de Jordan Amavi, l’ancien joueur de Nice actuellement à Aston Villa (deuxième division anglaise), n’est aujourd’hui plus d’actualité. Le journal L’Équipe évoque lundi deux autres pistes : le Néerlandais du PSV Eindhoven Jetro Willems, et le jeune Français Theo Hernandez, prêté par l’Atlético de Madrid au Deportivo Alaves.

theo-hernandez

Theo Hernandez, à droite, réalise une bonne première partie de saison avec Alaves en Liga. @ JOSE JORDAN / AFP

  • Priorité numéro 2 : un défenseur central (ou deux)

Les défenseurs centraux Rod Fanni et Rolando n’ont pas rassuré non plus face à Monaco. "Il y a des grands gabarits qui ne vont pas très vite et qui sont vite en difficulté quand il y a du mouvement. Pour jouer comme le veut Rudi Garcia, il faut des défenseurs rapides et intelligents dans le placement", juge Raymond Domenech.

"Il faut des vrais défenseurs pour renforcer et rassurer cette équipe. Dès qu’il y a un courant d’air, c’est la panique. Hormis Sakai (la latéral droit, ndlr) qui a un niveau intéressant, ce n’est pas possible pour une équipe qui veut joueur le haut du tableau", poursuit l’ancien coach de l’équipe de France. Seules pistes évoquées pendant un temps : Aurélien Chedjou, le défenseur central camerounais de Galatasaray passé par Lille, et Aymen Abdennour, l’ancien Monégasque en difficulté à Valence. Mais, là encore, rien n’est fait pour l’OM.

  • Priorité numéro 3 : un attaquant de pointe

Avec dix buts, Bafétimbi Gomis réussit une saison plus qu’honorable à la pointe de l’attaque marseillaise. Mais l’ancien Lyonnais est le seul avant-centre de métier dans l’effectif phocéen depuis la fin anticipée du prêt de Leya Iseka, le frère de Michy Batshuayi qui n’a pas donné satisfaction en première partie de saison. En cas de blessure de Gomis, Rudi Garcia se retrouverait bien démuni. La venue d’un numéro 9 de substitution apparaît donc indispensable cet hiver. Curieusement, aucun nom n’a été évoqué jusqu’ici à ce poste d’attaquant axial. Gageons que les dirigeants marseillais travaillent en toute discrétion sur ce dossier...