Ligue 1 : ces cinq joueurs-là sont très attendus

  • A
  • A
Ligue 1 : ces cinq joueurs-là sont très attendus
Angel Di Maria fait un coeur avec les doigts : avant que la France ne lui prouve son amour ?@ Yuri CORTEZ/AFP
Partagez sur :

SCRUTIN - La Ligue 1 reprend ses droits vendredi. Certains joueurs, qui vont découvrir ou redécouvrir le championnat, sont très attendus.

Si le suspense pour le titre de champion de France ne durera peut-être pas, la Ligue 1 version 2015-16 ne sera pour autant pas ennuyeuse. Quatre journalistes du service des sports d'Europe 1 (Rémi Bostsarron, Julien Froment, Julien Ricotta et l'auteur de ces lignes) ont voté pour les recrues les plus excitantes de l'intersaison. En attendant peut-être d'autres...

5. Lassana DIARRA, Olympique de Marseille, 30 ans, club précédent : Lokomotiv Moscou. Lassana Diarra devrait disputer à 30 ans ses premiers matches en Ligue 1. Révélé au Havre, en Ligue 2, lors de la saison 2004-05, le milieu de terrain natif de Paris a ensuite fait valoir sa polyvalence en Premier League (Chelsea, Arsenal, Portsmouth) puis au Real Madrid, de 2009 à 2012. Sélectionné par Raymond Domenech pour la Coupe du monde 2010, "Lass" avait dû quitter ses coéquipiers après une crise vaso-occlusive de drépanocytose. Depuis, Diarra a perdu sa place chez les Bleus et lui s'est un peu perdu ensuite, en Russie, d'abord à l'Anji Makhatchkala puis au Lokomotiv Moscou. Absent de la scène européenne l'an dernier, on ne sait plus trop si "Lass" est encore capable d'allier vision du jeu et agressivité, ce qui avait fait sa force au pic de sa carrière.



4. Hatem BEN ARFA, OGC Nice, 28 ans, club précédent : Hull City. Cette fois, c'est bon : Hatem Ben Arfa va porter cette saison les couleurs du Gym. Son transfert avorté en janvier avait agité le mercato hivernal. Il arrive cet été dans une plus grande discrétion, après six mois sans jouer (mis à part sur des terrains de "five"). Ce qui ne veut pas dire que l'excitation de le voir à nouveau sur les pelouses de Ligue 1 est moindre. Parti en 2010 de l'OM, "HBA" a ensuite connu trois ans et demi contrastés à Newcastle, où son incapacité chronique à s'adapter a alterné avec des actions et des buts de génie. Quel visage Ben Arfa offrira-t-il cette année ? Celui du joueur qui refuse d'entrer en jeu lors d'un OM-PSG parce qu'il n'était pas titulaire ou celui qui part du milieu du terrain pour aller faire trembler les filets ? Suspense.



3. Stephan EL SHAARAWY, AS Monaco, 22 ans, prêté par l'AC Milan. Attention, un surdoué débarque sur le Rocher. A 22 ans seulement, El Shaarawy, né d'une mère italien et d'un père égyptien, compte déjà plus de 100 matches avec l'AC Milan. Joueur fantasque, celui que l'on surnomme "Le Pharaon" est capable de mettre le feu à n'importe quelle défense par son toucher de balle et ses reprises d'appuis. Comme souvent avec ce genre de joueur, il manque parfois de constance. Mais ces deux dernières saisons, c'est surtout le physique qui lui a fait défaut. Blessé à plusieurs reprises, il n'a ainsi disputé que 28 matches avec les Rossoneri entre 2013 et 2015. Mais si le corps tient, ses coups de reins vont faire mal.



2. Abou DIABY, Olympique de Marseille, 29 ans, club précédent : Arsenal. Si les blessures ont contrarié la progression de Stephan El Shaarawy, que dire à propos d'Abou Diaby ? Qu'elles ont ruiné sa carrière, sans doute. Transféré d'Auxerre à Arsenal en 2005, Diaby a passé neuf saisons à Londres, mais deux seules réellement accomplies, de 2008 à 2010. Les autres ont été gâchées par des blessures à répétition. Ça en est même devenu caricatural, avec seulement deux matches joués sur les... deux dernières saisons ! Moqué pour sa fragilité, Diaby espère enfin pouvoir profiter de son potentiel sous le maillot de l'OM et, pourquoi pas, retrouver le maillot bleu, lui qui ne l'a plus porté depuis le 7 septembre 2012. Ce jour-là, pour le premier match des qualifications au Mondial 2014, en Finlande, il avait même été le seul buteur de la rencontre.



1. Angel DI MARIA, Paris Saint-Germain, 27 ans, club précédent : Manchester United. Lui n'a pas le profil d'exilé exotique ou d'éternel blessé : c'est un cador du football mondial que le PSG accueille cette saison, pour ce qui constitue le deuxième transfert le plus cher du football français, derrière celui d'Edinson Cavani en 2014 (63 millions d'euros, contre 64 pour Cavani). Comme les quatre autres joueurs précités, Di Maria a pourtant connu une saison 2014-15 difficile. Lui a joué (32 matches) mais il a très peu marqué (4) et n'a pas réellement convaincu du côté d'Old Trafford, en dépit de 11 passes décisives. Mais le PSG recrute surtout le Di Maria du Real, celui qui avait brillé en 2013-14 sur la route de la 10e Ligue des champions (ou Coupe des champions) du club madrilène et celui de l'Argentine, titulaire indiscutable aux côtés de Lionel Messi sur le front de l'attaque. L'an dernier, Di Maria avait terminé 10e du classement du Ballon d'Or, devant Zlatan Ibrahimovic (13e) ou Karim Benzema (16e). Du très lourd, donc.



NB : Ont également été cités parmi les joueurs les plus attendus, les jeunes Monégasques Mario Pasalic, Ivan Cavaleiro et Farès Bahlouli, le nouvel attaquant de l'OL Claudio Beauvue, transfuge de Guingamp, ainsi que le défenseur serbe de Bordeaux, Milan Gajic. Ce classement des joueurs les plus attendus ne tient évidemment pas compte des mouvements qui pourraient intervenir dans les prochains jours. Car il est sûr qu'un retour de Mathieu Valbuena dans l'Hexagone ou un transfert de Yoann Gourcuff, à Guingamp ou ailleurs, seraient à même de susciter les plus folles attentes...