Ligue 1 : Cavani, Verratti, Lacazette et Bernardo Silva nommés pour le titre de meilleur joueur

  • A
  • A
Ligue 1 : Cavani, Verratti, Lacazette et Bernardo Silva nommés pour le titre de meilleur joueur
Edinson Cavani, meilleur buteur de Ligue 1, est favori pour le titre de meilleur joueur.
Partagez sur :

Deux joueurs du PSG, un de Lyon et un de Monaco sont nommés pour le titre de meilleur joueur de Ligue 1. Cavani est favori.

Alors qu'il reste encore quatre journées à disputer et que la décision n'est pas encore faite au sommet de la Ligue 1, l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), qui organise les trophées du même nom, a dévoilé jeudi les nommés pour les différents prix remis en fin d'année. Le plus attendu est bien entendu celui de joueur de l'année, pour lequel sont nommés deux joueurs du PSG (Edinson Cavani et Marco Verratti), un de l'AS Monaco (Bernardo Silva) et un de l'Olympique lyonnais (Alexandre Lacazette). 



Cavani en favori. Le choix des acteurs de la Ligue 1, qui votent pour ces trophées UNFP, est relativement cohérent. L'Uruguayen Edinson Cavani, meilleur buteur du Championnat avec 31 buts marqués en 32 matches disputés, est le grand favori pour succéder à son ancien coéquipier Zlatan Ibrahimovic, triple vainqueur de ce trophée, en 2013, 2014 et 2016. L'Italien Marco Verratti figure lui aussi dans le dernier carré et, eu égard à son rendement cette saison dans l'entrejeu parisien, il n'y a pas grand-chose à dire.

Un autre feu follet est logiquement parmi les nommés, le Portugais Bernardo Silva (AS Monaco), l'un des leaders techniques du leader du Championnat. Son coéquipier brésilien Fabinho aurait lui aussi pu prétendre à un strapontin dans le Top 4. Cette dernière place est occupée par Alexandre Lacazette, auteur de 24 buts avec l'OL cette saison et seul représentant français de la sélection.



Mbappé devant Lemar ? Le rapport de forces entre le PSG et l'ASM est inversé dans la catégorie meilleur espoir. Un seul Parisien (Adrien Rabiot, qui a peut-être dépassé le stade d'espoir, non ?) fait face à deux Monégasques, Thomas Lemar et Kylian Mbappé. Ce dernier, nouvelle pépite du football français, devrait logiquement succéder à Ousmane Dembélé, qui avait remporté ce titre honorifique l'an dernier, même si son partenaire a des arguments à faire valoir. Le Niçois Wylan Cyprien complète ce quatuor de haut niveau.



Jardim face à Favre. Pour le titre de meilleur entraîneur de Ligue 1, trois techniciens étrangers et un français sont finalistes. Le coach de l'AS Monaco Leonardo Jardim, leader du classement et maître d'orchestre d'une équipe ultra spectaculaire (92 buts inscrits) part logiquement avec les faveurs du pronostic. Mais le coach suisse de l'OGC Nice, Lucien Favre, a lui aussi des arguments à faire valoir. Successeur de Claude Puel, déjà auteur d'une magnifique saison l'an dernier (4ème) a réussi le tour de force de faire encore mieux, malgré le départ d'Hatem Ben Arfa vers le PSG. À quatre journées de la fin, le Gym est déjà assuré de disputer le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

Comme Carlo Ancelotti ou Laurent Blanc avant lui, Unai Emery devrait ses mérites minimiser, compte tenu de la force de frappe du PSG. Et puis le club de la capitale pourrait abandonner un titre qu'il détient depuis 2013… Enfin, Jocelyn Gourvennec (Bordeaux) complète logiquement ce Top 4. Après de belles années à Guingamp, l'ancien meneur de jeu a réussi à remettre les Girondins sur les rails.



Subasic un peu devant Lopes ? Le trophée pour le titre de meilleur gardien est plus ouvert. Le portier de l'AS Monaco, le Croate Danijel Subasic réalise une excellente saison avec l'ASM. C'est le cas également d'Anthony Lopes, malgré ses 41 buts encaissés avec l'OL. La présence du gardien parisien Kevin Trapp est peut-être plus étonnante, car il avait un moment perdu sa place en cours de saison. Mais le portier allemand est tout de même à la tête de la meilleure défense de Ligue 1 (23 buts encaissés). Enfin, le gardien de Dijon, actuel barragiste (18ème), Baptiste Reynet, est récompensé de ses efforts. L'absence du Niçois Yoan Cardinale, pourtant auteur d'une magnifique saison, est surprenante.

Découvrez les nommés des autres catégories :