Ligue 1-20ème journée : une deuxième partie de saison pleine de promesses

  • A
  • A
Ligue 1-20ème journée : une deuxième partie de saison pleine de promesses
Nice, Monaco, Paris et Lyon vont se battre pour accrocher une place sur le podium en fin de saison. @ Photos AFP
Partagez sur :

Le championnat de France reprend ce week-end avec du suspense à tous les étages, de la lutte pour le titre jusqu’à la bataille pour le maintien. 

Après trois semaines de trêve hivernale, la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end avec en point d’orgue un alléchant Marseille-Monaco, dimanche soir. Nice, la belle surprise des matches aller, tentera de son côté de conserver sa place de leader face à Metz dimanche après-midi, tandis que le PSG espère confirmer son regain de forme sur la pelouse de Rennes, samedi après-midi. Mais il n’y a pas qu’en haut du tableau que cette seconde partie de saison s’annonce palpitante. Voici les raisons de regarder avec attention les matches retour du Championnat.

  • Parce que la lutte pour le titre s’annonce serrée  

Qui sera champion de France cette saison ? Bien malin celui qui est capable de prédire l’issue de cette Ligue 1 passionnante, avec trois équipes en cinq points à l'entame de la phase retour, Nice (44), Monaco (42) et le PSG (39). Les Niçois, impressionnants toute la phase aller, vont devoir gérer leur statut de leader, une pression inédite pour eux. Monaco, avec son attaque de feu (56 buts en 19 matches), a les armes offensives pour rattraper son étonnant voisin. Enfin, le PSG, qui revient en forme avec trois succès d’affilée toutes compétitions confondues, sera-t-il capable de rattraper sa décevante première partie ? La réponse est non, selon les prévisions de l’Observatoire du football CIES (Centre international d’étude du sport). Pour l’organisme de recherche, Monaco sera sacré champion de France, devant le PSG et l’OGC Nice. Rendez-vous en mai prochain pour la confirmation ou non. 

  • Parce que Lyon part à la chasse

À Lyon, les saisons se suivent et se ressemblent. Décevant en début de championnat, l’OL (4ème) a mieux réagi sur la fin, avec notamment une belle victoire sur la pelouse de Monaco (3-1). Les Lyonnais comptent cinq points de retard sur le PSG, l’actuel troisième, mais avec un match à rejouer contre Metz. Lyon arrivera-t-il à rattraper le trio Monaco-Nice-PSG et accrocher une qualification en Ligue des champions ? Vu le rythme du peloton de tête, l’OL n’aura pas le droit à l’erreur.

  • Parce qu’on attend avec impatience le nouvel OM et le nouveau Losc

Eux aussi ont nettement mieux terminé la phase aller qu’ils ne l’ont commencée. L’OM et le Losc, tous deux rachetés par de nouveaux propriétaires, entrent dans une nouvelle ère. Marseille, revenu à la sixième place et désormais sous pavillon américain, dispose d’une enveloppe conséquente pour recruter. Mais les nouveaux dirigeants n’ont pour le moment réalisé aucun achat, malgré l’insistante rumeur d’un retour de Dimitri Payet. A Lille, l’arrivée de Gérard Lopez à la place de Michel Seydoux a été officialisée vendredi et fait déjà saliver les supporters. Marcelo Bielsa, l’ancien coach de l’OM, est en pole position pour s’asseoir sur le banc du Losc. "El Loco" de retour en Ligue 1, ce serait assurément un énorme événement.

  • Parce que rien n’est joué en bas de tableau

Seulement sept points séparent Montpellier (11ème, 22 pts) de Lorient, l’actuelle lanterne rouge (15 pts).  A mi-saison, dix équipes sont encore concernés par la lutte pour le maintien, dont plusieurs clubs historiques du championnat de France, comme Nantes (17ème) ou Metz (19ème). Nouveauté de la saison, deux équipes seront reléguées, contre trois jusqu’ici. Le 18ème aura lui une "chance" de se rattraper en disputant un barrage contre le troisième de Ligue 2, quelques jours après la fin du Championnat. Autant dire que la lutte pour le maintien nous tiendra en haleine jusqu’au bout.