Levée des blocages des accès aux dépôts pétroliers de Lorient et Brest

  • A
  • A
Levée des blocages des accès aux dépôts pétroliers de Lorient et Brest
Les manifestants bloquaient depuis mardi matin à l'aube les accès aux dépôts pétroliers de Lorient et Brest (image d'illustration). @ SERGIO BALANDRANO / AFP
Partagez sur :

Les opposants à la loi Travail ont levé leurs barrage, mardi en fin de matinée. 

Les opposants à la loi Travail, qui bloquaient depuis mardi matin à l'aube les accès aux dépôts pétroliers de Lorient et Brest, ont levé leurs barrages en fin de matinée.

Les camions citernes ont repris leurs chargements. A Lorient, où trois rues donnant accès au dépôt étaient bloquées depuis 5h du matin, les manifestants sont partis en fin de matinée sans affrontement avec les forces de l'ordre, a déclaré Olivier Laurent, représentant CGT. "On va se réunir maintenant pour décider des actions à mener demain", a-t-il ajouté, précisant que les camions citernes avaient repris leurs chargements d'essence au dépôt, sous la surveillance des forces de l'ordre.

>> Carburants : combien de temps la France peut-elle tenir ?

A Brest, entre 150 et 200 manifestants, appartenant à FO, Nuit Debout et la mouvance d'extrême-gauche, ont quitté en fin de matinée les ronds-points du port où ils avaient pris position depuis le matin. Leur action a provoqué d'importants embouteillages, en particulier à l'heure de pointe, mais sans empêcher la rotation des camions citernes entrant et sortant du dépôt sous le contrôle des forces de l'ordre.