Levallois : Henri Leconte et plusieurs autres sportifs logés par la municipalité

  • A
  • A
Levallois : Henri Leconte et plusieurs autres sportifs logés par la municipalité
Henri Leconte à Cannes, le 20 mai 2015.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Après la polémique sur le salaire de Teddy Riner, Marianne révèle que d'autres sportifs bénéficieraient des largesses de la ville des Hauts-de-Seine.

Décidément, Levallois chouchoute ses sportifs. Après la polémique sur le salaire de Teddy Riner, qui touche 24.000 euros mensuels du club municipal, Marianne révèle vendredi que d'autres champions bénéficient des largesses du Levallois Sporting Club (LSC), dont le budget s'élève à 5,5 millions d'euros pas an. Ainsi, selon l'hebdomadaire, l'ancien tennisman Henri Leconte, président de la section tennis du club, est logé avec son épouse dans l'une des maisons appartenant à la ville.

Muriel Hermine, quatre fois championne d'Europe de natation synchronisée, bénéficie elle aussi d'un logement municipal. Tout comme le boxeur Souleymane M'Baye, qui aurait par ailleurs touché 235.000 euros de "bourses" et de "primes" entre 2009 et 2013. Les loyers de ces résidences "sont ceux du logement social", écrit Marianne.

Conseil municipal houleux. L'opposition locale est vent debout contre le maire Patrick Balkany. Les révélations sur le salaire de Teddy Riner et la gestion du club a donné lieu à un conseil municipal houleux lundi dernier, Patrick Balkany ayant interrompu la séance avant la fin. Invité d'Europe 1 mardi, Teddy Riner s'est quant à lui dit "un peu peiné" de la polémique. "Je n'ai pas volé cet argent, on me l'a donné, on est venu me chercher", s'est défendu le judoka.