Les Roumains font rimer football et mathématiques pour la bonne cause

  • A
  • A
Les Roumains font rimer football et mathématiques pour la bonne cause
2x3, 7-3... : les Roumains, ici Claudio Keserü au centre, ont porté des opérations au lieu de numéros.@ ANDREI PUNGOVSCHI / AFP
Partagez sur :

INITIATIVE - Avant leur match amical face à l'Espagne, dimanche soir, les joueurs roumains portaient non pas des numéros, mais des opérations mathématiques.

Au moment d'entrer sur le terrain pour affronter l'Espagne, dimanche soir, en match amical, le défenseur roumain Cristian Sapunaru ne portait pas le numéro 22 mais le numéro "(9x5-1):2". Vous aussi, vous avez vérifié que cela faisait bien 22 ? C'était le but. Comme l'ensemble de ses coéquipiers, Sapunaru avait troqué son maillot habituel pour un maillot avec des opérations mathématiques afin de sensibiliser les jeunes roumains au plaisir de l'algèbre.

Les joueurs roumains entrent sur la pelouse avec d'étranges maillots :

S'ils n'ont pas disputé la rencontre avec ces maillots pittoresques, réglementation oblige, les joueurs roumains ont également porté ces soustractions, divisions et autres multiplications lors de leur entraînement la veille du match.

Les joueurs roumains s'entraînent avec des tenues "mathématiques" :

Lutte contre le décrochage scolaire. Une vidéo a également été diffusée avant le coup d'envoi de cette rencontre de gala opposant la sélection roumaine, premier adversaire des Bleus à l'Euro, à l'Espagne, double tenante du titre

"Le football et les mathématiques ne s'excluent pas mutuellement", a souligné le président de la Fédération roumaine, Razvan Burleanu. "Le sport et l'éducation ne sont pas seulement complémentaires, ce sont aussi des éléments fondamentaux dans les progrès de nos enfants. Nous voulons des générations en bonne santé et des étudiants intelligents qui vont au bout de leurs performances et de leurs passions." Cette initiative s'inscrit dans un projet plus large de lutte contre le décrochage scolaire en Roumanie, l'un des plus importants de l'Union européenne avec un taux de 18% en 2014.

La Roumanie tient l'Espagne en échec :

Malheureusement pour les jeunes spectateurs de la Cluj Arena, dimanche soir, le match en lui-même ne leur a pas offert l'occasion de s'exercer aux mathématiques : il s'est achevé sur le score nul et vierge de 0-0.