Les Bleus ont-ils bien fait de terminer premiers de leur groupe ?

  • A
  • A
Les Bleus ont-ils bien fait de terminer premiers de leur groupe ?
Les Bleus se félicitent après le match nul contre la Suisse (0-0). Ont-ils raison ?@ Philippe HUGUEN/AFP
Partagez sur :

Les Bleus, qui ont terminé premiers de leur groupe, ont hérité d’une partie de tableau a priori plus difficile…

ET TOI TU CROIS QUE… BON ?

En faisant match nul face à la Suisse, dimanche soir, au stade Pierre-Mauroy, à Lille (0-0), l’équipe de France s’est assurée un huitième de finale, dimanche, contre un troisième de groupe, au Parc OL, à Lyon. Une semaine de repos, une équipe supposée plus faible, une belle pelouse, ce classement a tout de la bonne affaire (c’est de saison). Et pourtant, si l’on y regarde de plus près, ce n’est peut-être pas un cadeau. Le Lab Euro lance le débat.

OUI, les Bleus ont bien fait de terminer premiers

Par Nicolas ROUYER

"La seule question à se poser aujourd’hui n’est pas celle de savoir s’il aurait mieux fallu terminer premier ou deuxième du groupe, elle est celle-ci : les Bleus souhaitent-ils gagner l’Euro ? La réponse est évidente : oui. Et, pour gagner l’Euro, il faut simplement gagner quatre matches (ou à défaut, faire des matches nuls et se qualifier aux tirs au but) et ce, peu importe les adversaires, gros, petits, cotés, surcotés, sous-cotés. Dire que tel adversaire aurait été  préférable constitue un aveu de faiblesse : la France ne doit craindre personne.

Ceci étant posé, on peut également s’interroger sur l’existence d’un fameux 'tableau de la mort'. La présence de l’Allemagne dans notre partie de tableau et la possibilité d’une demi-finale contre les champions du monde était attendue. Ce qui l’était moins, c’est celles de l’Espagne et de l’Italie. Mais comme le vainqueur d’Italie-Espagne se coltinera probablement l’Allemagne en quarts, on peut y voir un panier de crabes bienvenu pour les Bleus. Et la perspective d’affronter l’Angleterre en quarts de finale, alors ? Franchement, les Trois Lions ne font peur qu’à leurs dresseurs...

Alors oui, certes, avec cette partie de tableau, on ne pourra avoir de France-Allemagne, France-Italie (finale Euro 2000) ou France-Espagne (finale Euro 1984) en finale, mais on peut toujours espérer, à l’heure actuelle, un France-Croatie, revanche de la demi-finale de 1998, un France-Portugal des familles ou encore un France-Belgique à la résonnance particulière. Non, franchement, la France a terminé première du groupe A et c’est bien comme ça."

NON, il aurait mieux fallu terminer deuxième

Par Victor DHOLLANDE-MONNIER

"Ce n'est jamais bon de perdre un match en poules mais quand on regarde le bas du tableau de l'Euro, la France aurait peut-être bien fait de s'en mettre un contre les Suisses. Pour simplifier la chose dans votre esprit, faisons court. En terminant 1ère de son groupe, la France défiera probablement l'Irlande du Nord en 8es, avant de retrouver éventuellement l'Angleterre puis l'Allemagne (ou l'Espagne ou l'Italie) en demi-finales. Autant dire un parcours du combattant pour atteindre la finale.

Dans l'autre cas de figure (dans l'hypothèse où elle aurait terminé 2ème du groupe), la France aurait rencontré la Pologne en 8es, puis éventuellement la Croatie en quarts et la Belgique en demies. Là non plus, les Bleus n'auraient pas eu la vie facile mais rien à voir avec le tableau du bas. Et oui, les Croates ont ébloui leur monde en dominant l'Espagne (2-1), mardi soir. Mais dois-je rappeler que les hommes de Didier Deschamps croiseront probablement la route de la Mannschaft en étant dans le bas du tableau ? Quand on est français, on fait tout pour éviter les Allemands. Quitte à perdre contre la Suisse."