L'entourage d'Aurier réagit à son geste d'égorgement

  • A
  • A
L'entourage d'Aurier réagit à son geste d'égorgement
Samedi soir face au Mali, Serge Aurier a mimé un geste d'égorgement pour fêter le deuxième but dont il a été l'auteur. @ ISSOUF SANOGO / AFP
Partagez sur :

L'entourage du latéral parisien a pris sa défense après qu'il ait, samedi soir, mimé un égorgement après avoir marqué un but contre la sélection malienne. 

Si le geste en a choqué certains, d'autres n'y ont pas vu à mal. Deux jours après que Serge Aurier a mimé un égorgement après un but contre le Mali lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, des membres de son entourage a en effet pris sa défense, a rapporté dimanche L'Équipe.

Un égorgement mimé. Samedi soir, Serge Aurier, qui a déjà fait parlé de lui dans la rubrique judiciaire en France, s'est fait remarquer du côté de la Côte d'Ivoire. Alors qu'il évoluait sous les couleurs des Éléphants en vue d'une qualification pour le Mondial-2018, le latéral du PSG a fêté le deuxième but de son équipe face au Mali en mimant un égorgement.

Un "gorjaï". Le geste, jugé déplacé par certains, n'a pas choqué les proches de l'Ivoirien. "Il faut vraiment arrêter de systématiquement interpréter le geste des footballeurs après leur but. Serge n’a pas voulu donner un caractère sanglant à ce but. Absolument pas", a ainsi expliqué un de ses proches à L'Équipe. Le quotidien sportif rapporte que le geste d'Aurier serait une imitation d'un geste des jeunes des quartiers populaires en Côte d'Ivoire appelé le gorjaï. 

La presse locale insensible à la polémique. Le geste a ainsi beaucoup moins choqué en Afrique qu'en Europe. Aucun quotidien ivoirien n'a d'ailleurs fait sa Une de ce qui est devenu une polémique sur le vieux continent. La presse locale préfère en effet rapporter sur le succès des Ivoiriens sur le Mali (3-1). Ils occupent désormais la tête de leur groupe devant le Maroc, le Gabon et le Mali.