Le scandale de dopage a fait doubler les ventes de meldonium en Russie

  • A
  • A
Le scandale de dopage a fait doubler les ventes de meldonium en Russie
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Mis au point dans les années 1970 en ex-URSS, le meldonium est un médicament protecteur des cellules cardiaques vendu dans les seuls pays de l'Est. 

Le scandale de dopage au meldonium qui a éclaté début mars après des révélations concernant l'ancienne N.1 mondiale de tennis russe Maria Sharapova a fait doubler les ventes de ce médicament en Russie, selon une étude publiée vendredi.

Les ventes doublent. Du 7 au 13 mars, quelque 78.300 boîtes du médicament ont été vendues en Russie, soit 2,2 fois plus que la semaine précédente, selon une étude publiée sur le site de la société DSM Group, spécialisée dans le secteur pharmaceutique. Le meldonium est apparu sur le devant de la scène début mars quand Maria Sharapova a révélé avoir été contrôlée positive à cette substance en janvier, durant l'Open d'Australie. "Le scandale de dopage a été une très bonne publicité pour le meldonium et l'a fait connaître à un public beaucoup plus large", explique le directeur général de DSM Group, Sergueï Chouliak, dans un communiqué.

Crainte d'une envolée des prix. "Les gens ont compris que si Sharapova elle-même utilise ce médicament, cela veut dire qu'il aide vraiment", a-t-il poursuivi, estimant que les résultats positifs des contrôles anti-dopage sur des sportifs connus "ont confirmé malgré eux l'efficacité" du meldonium. Par ailleurs, le scandale a pu provoquer une certaine panique chez les patients qui en ont besoin dans le cadre de leur traitement et qui en ont fait des réserves, craignant une envolée des prix, a ajouté M. Chouliak. 

Après l'annonce concernant Sharapova, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé que 99 contrôles positifs au meldonium ont été rapportés depuis le 1er janvier, date à laquelle ce médicament a été ajouté à la liste des produits dopants.