Le monde du foot rend hommage au club de Chapecoense après le crash

  • A
  • A
Le monde du foot rend hommage au club de Chapecoense après le crash
Les joueurs de Liverpool ont observé une minute de silence, mardi soir à Anfield. @ PAUL ELLIS / AFP
Partagez sur :

Après l'accident d'avion qui a décimé une grande partie de l'équipe de foot brésilienne de Chapecoense, les réactions se multiplient. 

Minutes de silence, stades au couleurs du club brésilien, témoignages de légendes du ballon rond... Les hommages se multiplient dans le monde du foot après l'accident d'un avion qui transportait 81 personnes, dont l'équipe brésilienne de football Chapecoense.

Des minutes de silence partout en Europe. En France, une minute de silence sera observée "avant le coup d'envoi des rencontres de la 15ème journée de Ligue 1 et de la 17ème journée de Ligue 2". Un peu partout, cet hommage a déjà commencé sur les terrains d'Europe. Ainsi, à Liverpool, les 52.000 spectateurs d'Anfield ont d'abord entonné leur célèbre chant 'You'll never walk alone' avant d'observer une minute de silence. 



Wembley et l'Allianz Arena en vert. L'équipe allemande du Bayern Munich et le club anglais d'Arsenal ne jouaient pas lundi soir. Et pourtant, les deux clubs ont décidé de rendre hommage à Chapecoense en affichant leur stade aux couleurs du club. 



L'Atletico veut donner le trophée à adversaire. Avant de perdre la vie dans l'accident d'avion, les joueurs de Chapecoense se préparaient pour la finale aller de la Copa Sud Americana, l’équivalent de la Ligue Europa en Amérique du Sud. Pour mieux rendre hommage aux victimes, les joueurs de l’Atletico Nacional, qui devaient accueillir le match aller à Medellin mardi soir, ont proposé d'attribuer le trophée au club brésilien.

Pas de relégation pour Chapecoense ? Au Brésil, plusieurs grands clubs, dont Palmeiras, récemment sacré champion national, Fluminense et Botafogo, ont annoncé qu'ils prêteraient gratuitement certains de leurs joueurs au Chapecoense pour la saison 2017. Ils ont également demandé à la Confédération brésilienne de football (CBF) de ne pas reléguer Chapecoense en seconde division nationale pendant les trois prochaines années, pour lui laisser le temps de renaître de ses cendres et rebâtir une équipe. 

Un hommage dans le stade de Chapecoense. Les fans du Chapecoense, petit poucet devenu grand du football brésilien, se sont rassemblés mardi autour de leur stade, choqués et incrédules après l'accident d'avion :