Le journal de l'Euro 2016 : Fekir peut-il le faire ?

  • A
  • A
Le journal de l'Euro 2016 : Fekir peut-il le faire ?
Nabil Fekir ne fait "pas une priorité" de sa participation à l'Euro@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

RENDEZ-VOUS - C'est un nouveau rendez-vous que vous retrouverez tous les samedis à 18h30 : le journal de l'Euro 2016.

Le compte à rebours est lancé pour Nabil Fekir, de retour sur les terrains de Ligue 1... avec ceux de l'Euro à l'esprit. Vendredi soir à Montpellier, la pépite lyonnaise est entrée en jeu en fin de match à la place de Maxwell Cornet et, fait suffisamment rare pour être souligné, il a été applaudi par les supporters adverses. Un accueil chaleureux pour saluer le retour d'un grand espoir du football français après sept mois de galère : 217 jours d'absence après sa rupture des ligaments croisés intervenu lors de Portugal-France.

En l'espace de cinq bonnes minutes de jeu, le milieu de terrain a ressenti de bonnes sensations. "Dès que je suis entré j'ai pris un coup sur le genou", a-t-il raconté en souriant. "Il a bien réagi. Je manque de rythme mais ça va revenir avec les matchs." Et l'international français de 22 ans d'assurer que l'Euro n'est "pas la priorité". Ce qui n'empêche pas d'y penser.

Avant Fekir, Bruno Genesio avait relancé un autre international français en quête de sensations à l'approche de l'Euro : Mathieu Valbuena. L'entraîneur lyonnais pense-t-il aux intérêts de l'équipe de France ? "J'appelle Didier, je lui dis : 'Qui veux-tu que je fasse jouer ?'", a-t-il lâché avant de se montrer plus sérieux : "Non, franchement, le sélectionneur a déjà beaucoup de travail. Je n'ai pas envie de rajouter des commentaires sur ce qu'il doit faire, peut faire… Il est suffisamment compétent. Moi je fais l'équipe de l'Olympique Lyonnais pour essayer de gagner les matches et atteindre l'objectif fixé."

  • Le baromètre des Bleus

Nombre d'internationaux français ont déjà joué ce week-end, notamment en Angleterre... Le match fou entre Arsenal et West Ham (3-3) s'est décidé sur un but de Laurent Koscielny. Olivier Giroud, une nouvelle fois remplaçant, est entré en jeu sans s'illustrer. Du côté de West Ham, fait rare pour être souligné, Dimitri Payet n'est pas directement impliqué dans les trois buts.

En Allemagne, Franck Ribéry s'est montré très actif et décisif dans le succès du Bayern Munich à Stuttgart (1-3). Kingsley Coman n'était pas sur la feuille de match. Comme lui, Raphaël Varane et Karim Benzema étaient préservés en vue de la Ligue des champions lors de la victoire du Real Madrid contre Eibar (4-0).

Franck Ribery

  • Focus sur un des adversaires des Bleus : la Roumanie

Les Bleus affrontent les hommes d'Angel Iordanescu en match d'ouverture, le 10 juin, au Stade de France. "C'est une équipe qui sait subir, explique le journaliste Jean-François Pérès. "C'est devenu la marque de fabrique roumaine depuis quelques années. Des joueurs qui ont dépassé la trentaine pour constituer un bloc très bien organisé." Pour cet expert du football roumain, les hommes d'Angel Iordanescu, qui avait mené la sélection aux quarts de finale de la Coupe du monde 1994, peuvent "en enquiquiner plus d'un et se qualifier pour les quarts."

  • Brèves d'Euro

L'Islande ne trouve pas la pelouse d'Annecy à sa convenance. C'est l'un des invités surprises de cette Euro 2016, mais ça n'empêche pas la 35e nation au classement Fifa d'être exigeante surtout quand il s'agit des terrains d'entrainement. Selon le Dauphiné Libéré, les Islandais n'ont pas apprécié l'état du terrain du stade d'Annecy. Ils ont demandé à ce que la pelouse soit remplacée... Coût de l'opération 75.000 euros, mais la Fédération islandaise, grand seigneur, prend en charge l'intégralité de la somme.

Gagner l'Euro ça rapporte (beaucoup). Pour le futur vainqueur, c'est le jackpot. L'UEFA lui signera un chèque de 27 millions d'euros pour la fédération couronnée. Les primes fonctionnent par pallier : de 500.000 euros par match de poules à 8 millions pour la finale... Au total, plus de 300 millions d'euros de primes vont être versée par l'UEFA durant cet Euro.

En exclusivité mondiale, la liste de Didier Deschamps pour l'Euro… ou presque. La Fédération française de football elle-même a donné une liste de... 27 joueurs ! Il ne s'agit pas de la sélecton de Didier Deschamps mais de la liste des joueurs dont le flocage est disponible pour les nouveaux maillots des Bleus. Figurent dans cette liste par exemple Mathieu Valbuena, Morgan Schneiderlin, Hatem Ben Arfa ou encore Eliaquim Mangala… Autant de joueurs absents lors du dernier rassemblement. Karim Benzema ne fait pas partie de cette liste des 27.

Karim Benzema