Le footballeur Alan Pulido kidnappé au Mexique

  • A
  • A
Le footballeur Alan Pulido kidnappé au Mexique
Alan Pulido a été kidnappé près de sa ville natale dans l'Etat de Tamaulipas.@ YURI CORTEZ / AFP
Partagez sur :

Pour le moment, aucune demande rançon n'a été envoyée à la famille du joueur mexicain.

L'international mexicain Alan Pulido, attaquant du club grec de l'Olympiakos, a été kidnappé samedi soir non loin de chez lui au nord-est du Mexique, ont rapporté les autorités locales dimanche. Des membres de sa famille ont dit aux autorités que six hommes armés ont enlevé Pulido près de sa ville natale de Ciudad Victoria, dans l'État de Tamaulipas

Sa compagne relâchée. "Nous confirmons que le footballeur Alan Pulido a disparu en revenant d'une soirée dans le nord de la ville et n'a pas été localisé" depuis, a déclaré à la presse le procureur Ismael Quintanilla. "Nous ne savons pas si les ravisseurs ont parlé ou communiqué avec la famille", a-t-il ajouté. Les médias locaux rapportent que Pulido accompagnait sa compagne à une fête à Ciudad Victoria quand sa voiture a été interceptée par un convoi. La jeune femme a été immédiatement relâchée et a expliqué ne pas savoir où Pulido a été emmené.

Pas de rançon. Des officiels ont expliqué que des recherches intensives avaient été lancées pour retrouver le footballeur de 25 ans, dans une région considérée comme l'une des plus dangereuses du Mexique, à cause du trafic de drogue et des risques d'enlèvements. La famille du joueur affirme ne pas avoir reçu de demandes de rançon à ce stade.

Soutien. Sur les réseaux sociaux, l'Olympiakos a posté un message de soutien à son joueur, rédigé en plusieurs langues.  "En ce moment difficile, nos pensées et nos prières vont vers Alan. Nous espérons sincèrement que cette épreuve se terminera bientôt et qu'il sera de retour à la maison, en toute sécurité", dit ce texte diffusé en espagnol, en grec et en anglais. Pulido, qui compte 6 sélections à son actif, avait disputé la finale de la Coupe de Grèce le 17 mai avec l'Olympiakos, défait 2-1 par l'AEK Athènes.